Le gouvernement veut-il se débarrasser de Telma sans en assumer?

????????????????????????????????????

Hier dans une conférence de presse pour présenter des nouvelles offres notamment la puce qui coute désormais 2000  fc ou la promotion de deux téléphones smart-phones à 15 000 fc, le directeur général de Telma a révélé que plusieurs équipements de son entreprise sont cloués à la douane. On se demande pourquoi alors que les équipements de Comores télécoms ne font même pas une semaine sous douane. «  Nous avons des matériaux qui devaient nous permettre d’assurer la couverture totale de la Grande-Comores en réseau Telma 4G. ça fait 5 semaines qu’ils sont à la douane et qu’on nous n’arrivons pas à les dédouaner » a ainsi dit Alain Brillard. Le directeur de Telma a ajouté également que l’Anrtic avait laissé penser à des sanctions en cas de refus pour l’interconnexion. «  On nous avait signifié que l’interconnexion devait être effective avant le 21 février à défaut des sanctions allaient tomber pour l’opérateur récalcitrant. Hélas, aucune sanction n’a été prise contre notre concurrent et pourtant je ne pense pas qu’il y aurait autant de clémence si la faute nous revenait ».

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*