Le gouverneur Hassani Hamadi est aujourd’hui le leader du désespoir

Un an après.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Il a fallu un an pour faire l’organigramme de Ngazidja, il a fallu un an pour préparer les projets et programme déjà cités dans la campagne, il fallu un pour comprendre ce que veulent vraiment les wangazidja, il a fallu un an pour penser à une banque de Ngazidja, il a fallu un an pour chercher des bailleurs de font pour financer les projets encore inconnus de l’exécutif des Ngazidja mais aussi il a fallu un an pour faire le tour du monde. Un an passé a la tête des Ngazidja, le gouverneur Hassani Hamadi n’arrive pas différencier campagne et pouvoir. 

Un an après sa voiture n’arrive pas à démarrer. Il ne sait même pas où se trouve la clé Licenciement des contractuels, grève des enseignant, motion des censure, rupture avec le peuple, le gouverneur Hassani Hamadi est aujourd’hui le leader du désespoir. 

Le gouverneur rêveur devient du jour aujourd’hui impopulaire, sans repère, sans vision ni projet ni programme, les wangazidja non seulement qu’ils sentent trahit, ils regrettent de leur choix. Espérons que cette nouvelle année le gouverneur Hassani retrouvera la clé de sa voiture pourtant poussée par une grande majorité mais aussi mais aussi pouvoir reconnaître la direction de sa destination.
Nakidine Hassan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*