« Le gouverneur peut mourir si il veut mais la reforme sera appliquée et il doit partir « 

A Anjouan, les partisans de la mouvance présidentielle demande au gouverneur d’arrêter de parler au nom des Anjouanais. « Le gouverneur peut mourir si il veut mais la reforme sera appliquée et il doit partir ». Regardez l’intégralité de l’intervention vidéo ci-dessous:

 

5 commentaires sur « Le gouverneur peut mourir si il veut mais la reforme sera appliquée et il doit partir « 

  1. Il faut des jeunes décideurs pour foueter , bastonner ce délinquant de Dolpik , il ne peut pas continuer à manquer du respect à un élu comme Salami , ils sont où les jeunes braves anjuanais pour donner une léçon de fouetage et bastonage à ce cancre de dolpik pourri.

  2. Ta nouvelle constitution est irreconnaissable, par l’ opinion internationanle, avant que le peuple Comorien l’ en rejette au poubelle, pour quoi veut- tu en rage le DR SALAMI ABADOU ? en tant que le peuple Anjouanais embrasse leur fils bien aimé? mon cher ami vous n’ avez pas une chancnce pour terrioriser le peuple comorten , ensuite les Anjouanaises et et les Anjouanais KWAHERI BOINA DOLPIKI

  3. Eh qu’est ce qu’ils ont dit ces messieurs ? avez-vous compris quelque chose ? Incroyable comment osez-vous vous ridiculiser comme ça dans le monde entier. Tout ça pour une poignée de cacaoutte. Si un jour vous avez envie de les manger avec des fourchettes adresse-vous à moi car je sais comment m’y prendre. Il y a un qui parle mais il ment tellement qu’il ne te regarde pas en face. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Etes-vous les nouveaux trois mousquetaires des Comores ou d’Anjouan ? Il ne faut pas vous étouffer les gars avec ces cacaouettes. Franchement je ne sais pas quoi vous dire sinon criez fort pour pouvoir manger un peu bande de rigolos. et ne prenez pas la parole en public si vous voulez sauver l’humanité. Courage dans vos bêtise les gars.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*