Le Grand mariage, une désobéissance envers Allah?

mariage comores

Lors de la célébration du nouvel an musulman, le sociologue Mistoihi Abdillahi a animé une conférence débat sous le thème « LE GRAND MARIAGE ET L’ISLAM ».

Pour lui, le grand mariage comorien ou anda na mila se base surtout sur l’ostentation. Or selon lui, la religion musulmane prône la modestie.

“Faire le grand mariage, c’est en quelque sorte désobéir à Allah”, soutient le sociologue. Le anda na mila et ses variantes seraient selon lui “une école de la corruption, de la discrimination et de l’injustice”.

Il accuse aussi le grand mariage de pousser les comoriens à s’opposer au principe divin. « Le meilleur d’entre les hommes est le plus pieux », prend-il comme argument, un passage du Saint Coran.

Selon lui, le Grand-mariage est une sorte d’école de la corruption, de la discrimination, et de l’injustice. Par ailleurs, le sociologue n’a pas manqué de dénoncer le gaspillage et le mensonge engendrés par le Grand-mariage.

Il regrette dans ce face-à face avec le public de Chamlé qu’aujourd’hui, le Grand-mariage s’invite dans les piliers de l’Islam et occupe le premier plan et cela devant même la croyance en un Dieu unique.
Devant un vaste public essentiellement composé de notables, le conférencier n’a pas hésité à dénoncer les crimes liés au Grand-mariage. « Il ne s’agit pas seulement de ceux qui meurent de crise cardiaque ou d’autres maladies pour n’avoir pas accompli le Grand-mariage ou qui se sentent incapables de rembourser les dons relatifs au Grand-mariage.

Le crime, c’est aussi ces femmes mariées, contraintes d’avorter pour être tombées enceintes alors qu’elles n’ont pas célébré publiquement leurs mariages ».
Pour cette homme de conviction, certaines valeurs traditionnelles sont appelées à disparaître et aucun pays ne peut prétendre conserver toutes les valeurs ancestrales.

Il dénonce par ailleurs le fait que le Comorien innove à travers le Grand-mariage en y introduisant des valeurs qui ne sont pas traditionnelles.

 

2 commentaires sur Le Grand mariage, une désobéissance envers Allah?

  1. le anda namila wuganguy est un instrument de corruption de haut niveau soutenu pratiqué et glorifié par les différents pouvoirs du pays depuis la disparition d’Ali Soilihi il est une obsession totale dans les esprits des comoriens qui sacrifient leur miserable vie à cette stupidité ruineuse qui les rende pauvres et endetté à vie pour avoir l’illusion de croire dans sa tete vide qu’il a atteint le grand niveau de l’honneur Quel honneur dans la pauvreté et la misère à attendre ce qui ne viendra jamais

  2. Il faut également reconnaître que le ANDA NA MILA a des paradoxes . C-à-d il a côtés négatifs , comme ses côtés positifs .
    Le ANDA permet à un certain nombre de personnes de pouvoir se faire des économies afin de construire leurs demeures , avant de le réaliser .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*