Le journal Alwatwan censuré par le gouvernement

La dictature s’installe aux Comores. Le journal du gouvernement Alwatwan n’est plus au kiosque aujourd’hui. Un article écrit par un spécialiste en droit dérange au plus haut niveau. Un seul article de Rafsandjani Mohamed, doctorant en droit à Marseille fait trembler le gouvernement.

La vérité dérange. Le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud alias Kiki a interdit la publication de l’article qui point du doigt la décision d’Azali sur la suppression de la Cour constitutionnelle et l’illégalité de cette mesure.

Mohamed Daoudou est passé à Alwatwan dire à nos confrères , »le président Azali m’a envoyé vous dire qu’il ne souhaite lire dans vos colonnes, aucune critique sur sa « décision ». Et il a précisé que cette consigne doit être suivie.

Samir Allaoui / Comores infos

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*