Le juriste Rafsandjani estime qu’Azali doit prêter serment à nouveau

« Le serment? Faudrait tout reprendre…

Mr le Président dit nouvellement élu, j’ai été emu par une page facebook en votre nom qui fait la propagande de la « Constitution » de 2018. Je me suis dit, tiens il manifeste un peu d’égard pour les textes. Mais, en fait, non.

Je ne crains que vous ne soyez pas dûment « intronisé ». D’abord, il faut rappeler que la prestation de serment est la seule exigence de l’investiture faite par les textes, tous le reste de la cérémonie n’étant que futilité. Ensuite, dire que la forme qu’a revêtu celui d’aujourd’hui est irrégulier et en violation de l’article 57 de la « Constitution » de 2018.

Primo, un serment se fait dans la stricte conformité de la lettre, mots pour mots, mentionnée par la constitution. Cela inclut la langue.

Secundo, la seule autorité compétente pour recueillir ce serment, donc la seule à la faire prononcer au concerné est la Cour suprême. La « Constitution » de 2018 dispose que le serment se fait devant la Cour suprême. Le Mufti ou le cas échéant le Cadi, ne sont là que pour assister à la prestation. La seule exigence étant leur présence.

Mr le Président dit nouvellement élu, je ne crains qu’il faille reprendre votre prestation de serment parce qu’au regard de cette constitution que vous avez imposé au forceps, vous n’êtes toujours pas le Président de l’Union investi.

Sachez que vous ne seriez pas le premier à devoir reprendre un serment. En 2015, par exemple, le President gambien avait omis de prononcé une partie du serment, et pas des moindres, celle qui lui fait jurer de « respecter la Constitution ». Le president gambien a du reprendre dans une seconde cérémonie la prestation de serment en bonne et due forme.

En 2009, c’est Barack Obama qui avait lui aussi fait lui prononcé un serment erroné car eloigné de la lettre de la Constitution. Il lui a fallu reprêter serment à huis clos pour se conformer aux textes.

Décidément, vous êtes sérieusement imperméable aux textes mêmes ceux irréguliers qui sont de votre propre chef. Mais vous n’êtes pas seul à blâmer. Une pensée pour les magistrats de la Cour suprême qui sont justement là pour s’assurer de la régularité du serment qui n’a pas broncher. Peut-être ont-ils pensé que leur présence n’était que protocolaire. Bah non, votre présence est aussi et surtout juridictionnelle. »

Mohamed Rafsandjani

3 commentaires sur Le juriste Rafsandjani estime qu’Azali doit prêter serment à nouveau

  1. Mais ce mort vivant ainsi que ses charlatants de pd moufti et grand cadi ont tous fait pacte avec le diable , ils croient jouer avec Dieu , attendons pour voir leur fin sinistre .

  2. C’est la châria qui a été prêter serment par le Moufti et le grag cadi mais la cour suprême a été invalidée par lui même par Mr Azali or tous le membre de cette cour été présent notamment le président de cette cour et sa vice présidente et tous les conseiller membre dont Mr le grand Moufti et le conseiller du Mr Azali a la présidence de la république Mr Salim abdourazak n’ont pas habilité à cet effet de faire remplacer les membres de la cour suprême ainsi je vous rappelle que il est strictement interdit à musulmans de prêter serrement le mois sacrée de ramadan car ce mois ci c’est le mois qui a lieu la libération de lieu sainte la Mecque par le prophète Mohammed par une guerre importante appelle angzoid Badoit suivi la descente de saint coran le première verset la dite icraou bismiroibika c’est à dire l écrire le le nom de Dieu donc ce mois béni personne n’a plus le droit de jouer avec car Allah ne lui pardonne plus

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*