Le kidnappeur d’enfants à Mohéli agirait inconsciemment

Fomboni,  Deux enfants (un garçon et une fille), à Wanani dans la région de Djando à Moheli ont été manipulés puis enl

evés par un homme d’une quarantaine d’années. Après 5 jours de cavale, le kidnappeur qui en tentait de regagner Anjouan puis Mayotte, est attrapé par la police au nord de Fomboni. Il dit avoir agi inconsciemment.Youssef, âgé de 12 ans et sa sœur de 7 ans ont été retrouvés sains et saufs à Minadzini, un quartier du nord de Fomboni, après 5 jours de disparation. Leur kidnappeur, un homme âgé de 47 ans, originaire de Barakani (Anjouan) a tout planifié pour convaincre les enfants que leur mère qui se trouvait à Hoani depuis quelques jours, est partie à Mayotte et qu’elle l’a chargé de venir les récupérer pour les amener également à Mayotte via Anjouan.Selon Papaké, le père de ces deux enfants qui ne vit plus avec leur mère, c’était le jeudi, vers 20h que le malfaiteur qui se trouvait à Wanani depuis quelques semaines seulement, s’est rendu dans la maison où se trouvaient les enfants pour les réveiller après leur avoir tout expliqué.

L’homme et les deux enfants ont traversé la forêt en pleine nuit et sont arrivés au petit matin à Mboimadji, une plage qui se trouve à l’Est de Mwali, le lieu supposé du départ. Une vedette, selon l’artiste Papaké qui vient de s’entretenir avec le juge, avait tenté d’accoster mais est reparti. C’est alors que le découragement a commencé à envahir les enfants.

Direction Fomboni dans un petit quartier de Salamani près du centre hospitalier de Fomboni ou ce kidnappeur voulait tenter de partir avec les enfants. Et c’est ici que le cousin de Youssef qui passait par hasard et qui les a vus, sans pouvoir les convaincre de rentrer à la maison, a alerté la famille qui ne croyait pas. Arrivés sur le lieu, les parents de Youssef n’ont vu que leurs traces.

« Moi j’ai vu cet homme près de la plage à Salamani et il m’a montré ces deux enfants, me disant que leur mère est partie à Mayotte et qu’il est chargé les envoyer la rejoindre là-bas et c’est après que j’ai entendu le communique à la radio mais c’était déjà trop tard », explique Demeya un vieux du quartier.

Leur dernière escale sera Minadzini, un quartier au Nord de Fomboni ou le malfaiteur avait laissé les enfants pour aller chercher du pain. Cet homme qui change souvent de nom, selon la même source, s’est retrouvé à la police pour une affaire de vol des pains. C’est alors que celui qui était chargé de garder les enfants à Minadzini, après avoir longtemps attendu, s’est souvenu du communiqué de la radio, s’est rendu à la police pour une déclaration.

Accusé de vol de pains et de kidnapping l’homme déclare devant les juges avoir agi inconsciemment. Les enquêteurs poursuivent leurs investigations.

Mouayad Salim (HZK-Presse)   Misam

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*