« Le licenciement d’Abiamri Mahamoud a affaiblit l’espoir des Mohéliens « 

Après la suspension d’ABIAMRI Mahamoud de Comores Télécom, les Mohéliens commencent à réagir. A l’image de Madi Azihari, un  acteur incontournable de la société civile. « Touchés », « abattus », « humiliés » les mohéliens désespèrent du fin du règne d’Ikililou mais espèrent en l’ex DG.mwali

Les mots trahissent l’émotion. La colère et la déception s’affichent sur le visage. L’homme qui se livre n’est pas un inconnu des Mohéliens. Bien au contraire. Combattant acharné de la tournante pour l’île de Djoumbé Fatima, Madi Azihari ne mâche pas ses mots au sujet de l’éviction du DG de Comores Télécom.

 » Nous sommes touchés de la façon dont le directeur général de Comores Télécom est suspendu de ses fonctions. Car, il est humilié et nous avec, traité  comme quelqu’un sans valeur. Il est nommé par un décret présidentiel et suspendu par un simple arrêté ministériel. La population est mécontente, désespérée. Abiamri est le seul dans l’histoire à avoir agi pour sortir les Mohéliens de l’abandon. On attendait son remplacement de manière légale et légitime. Mais ce n’est pas le cas. Ce qui pousse  ses militants et sympathisants et même quelques opposants à s’aligner derrière lui. Cette suspension l’a rendu fort, et fédère toute l’ île.  »

Il explique:

« Sincèrement nous étions battus, emprisonnés, blessés pour avoir la tournante Mohélienne, Aujourd’hui avec Abi on voit les fruits de notre lutte. Nous sommes satisfaits, quand on voit nos frères, nos sœurs et nos enfants issus de différents coins de l’ île placés dans des guichet de paiement. »

Par conséquent,  » Ce licenciement représente pour moi un échec. Surtout, je me fais du souci pour les familles dont les enfants travaillent à Comores Télécom. Les agents recruté par ABI seront rétrogradés, affectés ailleurs, ou virés pour certains. Ceux qui ont des stages,des contrats temporaires ou en attente de titularisation et reclassement se retrouvent dans une situation administrative très incertaine. »

Mais c’est un mal pour un bien.

» Personnellement, ce licenciement a affaibli l’espoir des Mohéliens et provoque des débats sérieux par rapport à l’avenir de leurs frères et sœurs .il a aussi contribuer à augmenter considérablement la probabilité de victoire d’Abiamri Mahamoud.  Car chacun est impatient de le voir pour lui déclarer son soutenir,Tout le monde l’ apprécie. Il est un homme sur qui on peut compter. Avec des coups bas pareils, il a une chance de passer dès le premier tour. Mohéli a confiance en lui.  Dommage, ce licenciement va créer un climat de terreur à Comores Télécom à l’approche de la campagne électorale. »

Naima Chabab

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*