Séparatisme: Le maire FN de Moroni

« Ces gens ont leurs chez eux, ils n’ont qu’à rentrer chez eux », Dada Chamsoudine, Adjoint maire de la capitale des Comores sur Mayotte Première.

En gros, le « Msafarini » retourne dans son village, le Mohelien à Mwali, l’Anjouanais à Anjouan. Et, la capitale aux riches voleurs d’État et aux grands commerçants. Ils veulent vivre en paix.

HONTE À VOUS MONSIEUR

Ces propos indignes d’un responsable, cette méthode brute enfonce un peu plus le couteau dans la plaie du régionalisme et du séparatisme.
Le président Azali devrait vite intervenir s’il ne souhaite pas que l’histoire se répète. Cette fois, il va falloir qu’il assume les conséquences.

Ahmed Toyb, ancien journaliste Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*