Le ministère de la justice « n’a pas été consulté ni associé à cette opération »

​COMMUNIQUÉ DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES AFFAIRES ISLAMIQUES.
A Mirontsy (Anjouan) une mosquée Ahmadiyya a été transformée en Commissariat de Police. Le Ministère de la Justice et des Affaires Islamiques, dont les compétences couvrent les affaires religieuses, lieux de cultes et l’application des textes régissant l’Islam en Union des Comores, informe qu’il n’a pas été consulté ni associé à cette opération.
Le Ministère chargé des Droits Humains  est en l’occurrence garant des libertés fondamentales ainsi que de la propriété privée qui demeurent des droits fondamentaux consacrés par la constitution. 
Par conséquent, le Ministère rappelle que toute aliénation, sous quelque forme que ce soit de la propriété, est soumise à un ensemble de règles et procédures judiciaires ou administratives qui tend à la protection de la propriété privée. 


En outre, Il revient à la Direction des Affaires Islamiques, en étroite collaboration avec le Muftorat, de se prononcer sur la conformité ou non des pratiques religieuses qui seraient contraires au droit comorien.
Moroni, le 12 janvier 2017

Ministère de la justice 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*