Le ministère de l’intérieur appelle à la vigilance au sujet des produits médicaux et cosmétiques de la rue

wpid-screenshot_2016-03-01-13-29-49-1.png

La Brigade mixte anti-drogue (BRIMAD) en collaboration avec le Ministère de tutelle vient de tenir un point de presse ce mardi 1er mars dans les locaux de la BRIMAD.
Objectif : tirer la sonnette d’alarme à la population sur les médicaments vendus à même le sol ou dans les lieux autres que les pharmacies.

image

En effet, ce lundi 29 février, une quinzaine de cartons, composés de (disposones, carro,  ibucap, super appétit,) ont été saisis à bord d’une vedette interceptée dans les eaux de Ntsaweni.

Sept comoriens à bord de la  vedette se trouvent aux mains de la BRIMAD pour enquête préliminaire.
Pour l’heure, le service anti-drogue annonce que les médicaments ont été embarqués d’Anjouan pour Moroni.
Le   Directeur General Adjoint de la sécurité, AHAMADA Assoumani a précisé à la presse qu’ils ignorent pour l’instant s’il s’agit de faux médicaments ou de produits illicites. Il a expliqué que c’était de leur devoir de saisir ces marchandises acheminées par voies illégales. Et le Commissaire Ahamada Assoumani d’ajouter, que tous ces produits et les sept personnes impliquées seront transférés à la justice dans les prochaines heures , pour suivi du dossier.

image

Ce genre de saisie n’est pas une première pour la BRIMAD. Ainsi, le Directeur de cabinet du Ministère de l’Intérieur, MOHAMED Said Mohamed a tenu à interpeler la population comorienne à faire preuve de vigilance afin d’éviter des effets indésirables.

Ministère de l’intérieur

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*