En ce moment

Le ministère de l’intérieur et la préfecture du centre chassent les vendeurs des petits marchés de la capitale

Le ministère de l’intérieur à travers la préfecture du centrale somment au plus vite possible les vendeurs des petits marchés de la capitale des Comores de ne plus faire leurs commerces en dehors de 3 grands marchés de Moroni.

« Par mesure de sécurité de la circulation des véhicules et des piétons, le stationnement et les marchés informels sur les trottoirs dans certaines parties de Moroni : En face d’Exim bank, Sur le trottoir allant de Comores cables jusqu’à l’entrée Kavo Kaivo, à proximité de sawa prix et aux environs du rond point Bonzami », communiqué signé par le préfet de Moroni centre Salim Ben Mohamed Soilih.

Une nouvelles qui est mal aperçue par par les vendeuses . « Ils nous chassent ici mais ne nous disent pas où nous devons poser nos valises. C’est un scandale. Nous avons des enfants à nourrir. Il n’y a plus de place à Volovolo. Comment nous allons pouvoir survivre ? », s’interroge une vendeuse à kavo kaivo.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*