« Le ministre de l’intérieur fait preuve d’incapacité et de délinquance en … »

​Afin de faire taire des medias insoumises à la dictature et aux sottises du gouvernement du président Azali, le ministre de l’information piétine ses propres règlements tout en faisant preuve d’incapacité et de délinquance, en fermant une radio privée,  ce qui justifie le choix arbitraire du président à cet homme. Au mépris de la justice, pour la deuxième fois, le ministre de l’intérieur et de l’information ordonne la force de l’ordre de fermer la Radio labaraka FM. Une décision qui est loin de faire l’unanimité du gouvernement n’en parle plus la population. Cette interdiction, émanant des plus hauts niveaux de l’exécutif, fait montrer le niveau d’incompréhension  préoccupant de ce gouvernement sur le devenir d’un « pays émergent », tant sur le fond que sur la forme.
Pat ailleurs, Labaraka FM la Radio qui donne, dans leurs émissions, aussi bien la parole aux membres de la majorité présidentielle qu’à ceux de l’opposition, ne doit pas être sacrifié au mépris d’un politicien affamé. Cependant, nous demandons au ministère de l’intérieur de revenir sur cette fermeture qui entrave le droit des citoyens comoriens à une information pluraliste. Plusieurs points de cette mesure sont en effet contestables. Sur le plan juridique, il ne revient pas au ministère de l’intérieur de décider la fermeture de radio pendant que la justice l’a autorisé. En suite, toute fermeture d’un média pour des raisons de contenu doit faire l’objet d’une procédure auprès du CNPA qui a pour mandat de réguler les médias AU CAS Monsieur le ministre a oublié.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Nakidine Hassane

2 commentaires sur « Le ministre de l’intérieur fait preuve d’incapacité et de délinquance en … »

  1. Le ministère de l’intérieur est un poste stratégique qui demande une femme oùun homme doté des grandes valeurs et d’autres essences politico-intellectuelles .
    Kiki n’est autre qu’un voyou , un delinquant, un ignorant , il sème la merde et la zizanie entre comoriens de différentes îles. il n’est pas à la haute d’une telle responsabilité. Qu’il dégage!
    Une des erreurs d’Azali, c’est de l’avoir confié ce pouvoir régalien. Mais nous aussi Comoriens nous nous sommes trompé d’avoir élu Azali. Disons que l’erreur est humaine!!! Si les gendarmes utilisent les armes contre la jeunesse , l’avenir de ce pays, c’est parce qu’ils ont eu les ordres de leur fouteur de merde de ministre Kiki . L’histoire vous jugera pauvre con !

    • OOH NON
      On matraque des lycéens à cause d’ un branchement illégale de courant pour que les salles de classe soient éclairées , tout simplement parcequ’ils veulent apprendre dans des meilleurs conditions . C’est un noble vole si c’ est pour s’instruire .
      Mais ou on va , quelle bêtise humaine ?.
      Il est ou le Monsieur qui saluait la prouesse d’ Azali ? , de l’ électricité en haute tension et à GOGO en Gd Comore .
      Sans se soucier que Moheli et en Anjouan n ‘ont pas reçu les groupes électrogènes suffisant pour pouvoir s’ éclairer ? .
      De toute façon, Mayotte n’ aurait rien eu s’il était resté dans l’ union , comme d’ habitude auparavant c’étaient les éternels oubliés , il fallait toujours les réprimés .
      La honte en est que les étudiants comoriens doivent voler cet énergies pour pouvoir s’ instruire .
      Ils sont mitraillés à balles réelles et se trouvent au Bloc opératoire pour enlever les Balles . Ils sont ou ceux les défenseurs des droits humains , des droits internationales et onusiennes.
      On les entends seulement nous chanter des drames de Kwassa sur mer , alors que sur la terre Comorienne c’ est plus que Atroce .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*