Le ministre des affaires étrangères pointe du doigt l’incompétence de Dini Nassur et Moustoifa en… 

Le ministre des affaires étrangères ne se laisse pas faire comme le rapporte le journaliste d’Alwatwan Mohamed Youssouf. Le ministre pointe du doigt l’incompétence en matière de droit international de Moustoifa Said Cheikh et de Dini Nassur. 

« Dites à Moustoifa Saïd Cheikh et à Dini Nassur qu’on est pas en biologie mais bien en droit international . Ce qui est mon domaine de prédilection. Quand on parle de la métropole , on parle de la France qui se trouve en Europe. Ça n’a rien à voir avec un langage de colonisé comme ils le prétendent . Il y a la France métropolitaine et la France des outre mers » Souef Med Elamine.

6 commentaires sur Le ministre des affaires étrangères pointe du doigt l’incompétence de Dini Nassur et Moustoifa en… 

  1. Avec toutes ces années , lesquelles notre M.A.E pointait au RSA à Paris, n’avait-il pas eu l’occasion de connaître ou découvrir l’encyclopédie dénommée WIKIPEDIA – consultée et appréciée par plus d’un – afin de comprendre la signification de ce mot MERTOPOLE ?

  2. HEUREUSEMENT QU’AUX COMORES NOUS AVONS DES BIOLOGISTES POUR DETECTER DES ÊTRES VIVANTS EN VOIE D’EXTINCTION POUR MIEUX LES PROTEGER CONTRE LES PREDATEURS QUI CHERCHENT A ANEANTIR NOS ÎLES.

  3. Si je comprends bien Monsieur le ministre, Mayotte fait parti de la France des outre mers
    Toutes les resolutions de l’ONU disent que Mayotte est comorienne
    Revisez votre droit international Monsieur le ministre
    a moins que vous aillez vendu Mayotte, comme l’autre a vendu les passeports

  4. Azali assoumani Mougabe et son gouvernement sont aux abois.
    Après l’épisode de Paris sur le costume bleu, la chemise blanche et la cravate rouge, nous assistons au droit international.
    Droit des organisations internationales ou pas, les Comoriens ont besoin des résultats et non pas de prédilection.
    Les hommes jugent plus les résultats que les prédilections.

    D’adord Sartre disait qu’il n’y a pas un génie sans production. En effet, avoir les idées c’est bien en revanche, il faut savoir les mettre en œuvre. D’ailleurs, les Comoriens attendent de vous des résultats et non pas du pédantisme manifeste.

    Par ailleurs, en étant spécialiste sur un domaine précis, il faut montrer aux gens ce que l’on est capable de faire. Car, nous avons besoin des résultats concrets. Or, cela fait une décennie que vous êtes à la tête de la diplomatie comorienne alors qu’elle n’est jamais aussi être de pietre qualité que depuis votre venu à ce ministère régalien. Vous êtes vraiment loin pour se mettre avant. Moi, qui avais suivi le discours de Dominique de Villepin dans le temple des nations unies, je suis triste d’entendre un ministre auquel il n’a jamais dénoué la moindre crise se surfe sur le droit international.

    Quand on a rien à vendre devant ses citoyens, on se met en retrait. Surtout, quand on ne connait pas l’histoire de la France notamment, celle de Mabillon.
    Imani.

  5. « Son domaine de prédilection ».
    De quoi il se prend ce petit Amine?
    On m’a déjà rapporté que ce petit Amine se croit être le plus diplomate des diplomates.
    Sauf que depuis qu’il a eu en main la diplomatie de notre pays, on eu 10 ans années de négociation avec les séparatistes ajouanais sans succès.
    Il a fallu 48 heures pour être régler par Sambi.
    Entre temps, Mayotte est devenu un département français.
    J’appelle cela la diplomatie pour les nuls.
    Azali, ce petit Amine et les harkis Mayorais veulent enterrer notre cause mayorais mais il se trompent car ces collabos ne sont là que pour un temps.
    Amine retournera en France pour pointer le RSA comme la fois dernière et Azali lui ira en prison pour haute trahison.
    Notre cause survivra ces traîtres…
    Que dieu bénisse les Comores!
    Que dieu maudisse les traîtres!

Répondre à wa kori wa dozi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*