Le Mouvement du 17 février menace de déclarer Mohéli indépendante de l’union des Comores

Mohéli: Le Mouvement du 17 Février, qui réunit la majorité des responsables politiques ayant occupé des fonctions nationales menace de s’engager dans la rupture avec l’Union des Comores.

Une réunion tenue hier dimanche après midi, a accouché du projet d’aide mémoire ci-dessius, qui doit être finalisé le mercredi 22 mai.

Les participants qui ont contacté HaYba, se disent déterminés. Selon eux aucun dialogue n’est possible sur la base de l’accord de Fomboni. Le Président Azali a selon eux, prouvé que son seul objectif est de rester au pouvoir le plus longtemps possible. Hayba Fm

6 commentaires sur Le Mouvement du 17 février menace de déclarer Mohéli indépendante de l’union des Comores

  1. Vive mohéli indépendante , et ça n’a rien de lâcheté ou de fuir ses responsabilités . Il faut que chaque île prenne son destin en main pour espérer un décollage de develloppeent , avec esprit de compétitivité . L’union des Comores ce n’est que de l’hypocrisie . si dans les années 1800 chaque île vivait de son sultanat, alors pour quoi pas en 2019? On a déjà compris que la gestion de ces trois îles par un Mgazidja , Mwali et Mdzuani ne pourra jamais fonctionner , alors pour quoi insister . Il n’ya pas de mal à ce que Mgazidja gére Ngazidja , Mwali pour Mohéli et Mdzuani pour anjuan , et juste garder des relations de bon voisinage , c’est tout .

  2. je suis mohelien et pour le destin des Moheliens, l’idée de l’indépendance de l’Ile est tres essentielle pour notre avenir, accompagné avec les autres iles Moheli ne se avancera jamais donc c’est le moment de prendre notre destin en main. Vive L’Etat de Moheli.

  3. ce pays ne sont pas fait pour avoir un destin commun. 42 ans d’indépendance et rien ne marche. l’esprit patriotique n’existe pas au comores du au fait que ce n’est pas un peuple unique mais des peuples. l’insularité est la cause de celà. il faut plus d’autonomie pour chaque pour gérer ses affaires pour ne pas dire indépendance pour que chaque peule « comorien de grande comore, anjouanais d’anjouan et mohélien de mohéli » prenne son destin en main. il est temps que cet union de misère et de haine éclate pour qu’on voit enfin les problèmes s’arrangés dans cette archipel. le département de mayotte doit aidé les mohéliens à gagné leurs libertés en finançant ce mouvement de 17 février. une fois l’indépendance de mohéli et d’anjouan acquis, libre au grand comorien de rejoindre leur frère de zanzibar pour qu’il puisse enfin partager leur culture commun, langue commun, cuisine commun.

  4. Je suis Mohelien mais je pense que la solution se pas de prendre l’indépendance mais se de battre pour dégager Azali et se régime dictatorial car la seule objectif d’Azali se de séparé les îles

  5. Il faut être réaliste l’union des Comores n’est que de la poudre aux yeux de différents Comoriens, tout est concentré à Moroni, sans décentralisation vers les autres îles rien ne s’arrangera. Rien que le mot Grand comorien montre un sentiment d’injustice, ça veut dire que les autres sont des petits comoriens.

  6. Je suis grand comorien et je crois que Azali s’en moque de l’unité du pays,son objectif est seulement de rester au pouvoir peu importe ce que cela va coûter mais est ce que proclamer l’Indépendance de Moheli est-il une démarche intelligente ?! Dire l’hégémonie des grands comoriens ne croyez vous pas exagérer car les citoyens de la grande comores n’ont aucun privilège par rapport aux moheliens et anjouanais et si on est là aujourd’hui c’est à cause de l’élite comorienne des trois îles qui n’ont cessé de se partager le pays à leurs intérêts personnels alors je crois qu’aujourd’hui vouloir vous séparer constitue un comportement de lâcheté au lieu de vous battre en patriotes car ce que subissent les moheliens et les anjouanais,les grands comoriens le subissent plus alors arrêter de fuir vos responsabilités et battons nous ensemble

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*