Le nouveau directeur du journal Alwatwan ne veut plus publier Rafsandjani

Le ministre de l’intérieur Mohamed Daoud alias Kiki a fini par avoir la tête de Mohamed Rafsandjani. Il ne sera plus publié sur le journal Alwatwan.

Selon nos confrères c’est nouveau directeur qui a pris cette décision, « la rédaction du journal Al-watwan a le regret d’annoncer, à ces fidèles lecteurs, la décision unilatérale du nouveau patron de la maison. Désormais, le directeur général, directeur de la publication, Maoulida Mbaé, a décidé, contre l’avis de l’ensemble de la rédaction, de mettre fin aux publications de la chronique juridique de Mohamed Rafsandjani (Doctorant contractuel en droit public, Chargé d’enseignement en droit public à l’Université de Toulon) ».

2 commentaires sur Le nouveau directeur du journal Alwatwan ne veut plus publier Rafsandjani

  1. On ne veut pas des gens qui critiquent notre gouvernement, on veut seulement ceux qui nous soutiennent et qui ne révèlent pas nos erreurs

  2. Rafsandjani est un vrai intellectuel qui enseigne dans une université en France. Cela devrait faire notre fierté contrairement à ces nombreux comoriens nés à Marseille qui déshonore notre pays par les méfaits q’ils perpétuent dans la cité phocéenne. Les politiques, c’est connu, n’aiment pas les intellectuels et les gens instruits. Et comme M.M. Azali et Kiki sont des opportunistes peu instruits, c’est normal qu’ils réagissent comme cela

Répondre à ahmed omar Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*