Le nouvel ambassadeur des Comores à Paris a présenté ses lettres de créances à Emmanuel Macron

Soulaimana Mohamed Ahmed, ancien nommé ambassadeur des l’Union des Comores auprès de la République française depuis le mois de juillet dernier, vient de présenter ses lettres de créances au président de la République française, tard l’après-midi de ce lundi 18 décembre 2017. 

Soulaimana n’est pas un inconnu en France. Il a occupé le même poste sous la présidence de Sambi avant d’être rappelé. À Paris, Soula pour ses intimes n’a pas été en bons termes avec les ressortissants comoriens, très essentiellement la communauté anjouanaise qui l’accusait, à raison peut être, de détournement de 90 000€ à l’ambassade, et de 400 000$ quand il tenait encore les rênes, en tant que directeur exécutif du fond d’appui au développement communautaire  (FADC).
M.Djoumbé

4 commentaires sur Le nouvel ambassadeur des Comores à Paris a présenté ses lettres de créances à Emmanuel Macron

  1. Ce qui m’intrigue , Azali aime bien collaborer avec les voleurs , les incompétents et là famille. Les comores sont ils devenues une crèche familiales ? Seul Azali le est en mesure de nous répondre.

    • Bonsoir,

      Tu te trompes. On dit bien, nouvel ambassadeur et non nouveau ambassadeur ( qui n’est pas du français).
      C’est pareil pour tous ces cas de figure.
      Exemple, on dit :
      Bel homme (et non beau homme)
      Nouvel enfant ( et non nouveau enfant)
      Vieil homme (et non vieu homme)

      Par contre au pluriel, oui on dit de nouveaux ambassadeurs, de vieux hommes, de nouveaux enfants etc…

      Cordialement

Répondre à Sidi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*