Le palais de justice brûlé 

Les forces de l’ordre n’ont pas pu réagir face à la colère de population. Il’ y a eu des tires mais la détermination de la population était à un point de non retour

Le palais de justice a été brûlé par une foule qui réclamait justice. La foule voulait que le tueur en série, le monstre et violeur soit jugé. Mais la population n’avait pas confiance car tueur était à son troisième meurtre

La foule a brûlé le palais de justice pour manifester son mécontentement. Il est du devoir de la justice de protéger les citoyens. Le gouvernement a poussé la population à agir ainsi. C’est un acte qu’on regrette beaucoup mais compréhensible. 

Nous avons choisi de ne pas montrer la photo du tueur brûlé et découpé.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*