Le parti Orange divisé par l’argent de Mamadou

wpid-screenshot_2015-12-21-17-12-01-1.png

On dit souvent que la conviction politique est plus forte que l’argent mais malheureusement le parti Orange nous prouve le contraire. Le bureau politique du mouvement a cédé face aux billets de banque du vice-président Mohamed Ali Soilihi alias Mamadou. Plusieurs personnalités politiques du parti ont apporté leur soutient à la candidature de Mamadou à la présidentielle de 2016.

image

Ce lundi matin, des responsables du parti Orange ont organisé une réunion avec le vice-président, Mohamed Ali Soilihi et le ministre de l’intérieur, Houmed Msaidié pour apporter le soutien du parti tel que souhaité à l’accord signé jeudi. Et c’était en présence de l’ancien ministre Houssein Hassan ibrahim, et de l’ancien Président du Conseil de l’île de Ngazidja, Hassane Massound.

Selon un proche du leader du mouvement Orange, « Kiki n’a plus d’argent comme avant. C’est pour cette raison que les jeunes de Moroni et les membres du bureau l’ont abandonné. »

Le parti Orange a toujours eu une réputation d’un parti de voyou et sans conviction. La seule motivation a été l’argent facile. La destruction des bureaux de vote à la coulée de lave lors des dernières élections par des membres du parti le démontre bien.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*