Le parti Orange enterré, le Rdc décapité

C’est dans une atmosphère pesante que la Ceni a proclamé les résultats provisoires du second tour des législatives. C’est le Dr Djaza, président de la Commission électorale qui a lu les noms des vainqueurs. Sans grande surprise, les résultats de la Ceni ne sont pas très différents des tendances observées le dimanche dernier.

Le seul candidat en lice du parti Orange, Mohamed Daoudou alias Kiki a été battu par son rival de Juwa, Mohamed Msaidié. Avec cet échec, Orange semble enterrée. En tout cas pour le moment.

Autre grand perdant de ces législatives, c’est le Rassemblement démocratique des Comores (Rdc) du gouverneur Mouigni Baraka. Le parti insulaire, avec 7 candidats admis en ballotage, a pu sauver deux têtes seulement. Il s’agit de Mmadi Hassani Oumouri à Itsandra Nord et de Oumouri Hadjira à Itsahidi.

Avec de tels résultats, le Rdc a été décapité avec la défaite des principaux lieutenants de Mouigni Batraka : Djaé Ahmada Chanfi à Oichili-Dimani, Raoul Delapeyre à Hambou, Abasse Mhadjou à Mitsamihuli-Mboudé et Mohamed Soulé Islam à Bambao.ceni

Le parti présidentiel, Updc, s’en sort plutôt bien avec trois députés à Ngazidja, à savoir Soulaimana Mohamed dans Hamahamet Mboinkou, l’ancien ministre de l’éducation, Abdoulkarim Mohamed à Mbadjini Ngouengoué et Issa Soulé à Bambao.

Quant à la formation de l’ancien président Azali Assoumani, elle sort bien son épingle du jeu avec deux élus : Ali Mhadjou à Hambou et Maoulana Charif à Oichili-Dimani, les tombeurs respectifs de Raoul Delapeyre et Djaé Ahamada.

Fahmi Said Ibrahim, leader du Pec, candidat à sa propre réélection à Itsandra-Sud, va refaire son entrée au palais de Hamramba en battant Hassane Soilihi du Rdc.

Enfin, le dernier que nous citons, le dernier mais pas le moins important c’est Ali Ahmada, fundi Ali Hadji du parti Radhi. Il représentera désormais Mitsamiouli-Mboudé en battant Abasse Mhadjou, l’une des principales gâchettes du gouverneur de l’île.

 

Faïza Soulé Youssouf

Source :LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*