Le parti Orange n’est plus satisfait du partage du pouvoir

Durant son assemblée générale organisée aujourd’hui à Moroni, les intervenants ont vanté leur alliance avec le parti au pouvoir, la Crc et le président de la République, Azali Assoumani. Toutefois, un bémol a été signalé par le porte-parole du parti Orange. Pour Mohamed Toiaam, le partage du pouvoir avec Orange n’est pas satisfaisant.

« Nous appelons la Crc et le président Azali à renforcer davantage notre alliance. Aujourd’hui le partage du pouvoir n’est pas satisfaisant » a-t-il dit tout en reconnaissant que plusieurs points de leur accord ont été satisfaits. A y voir plus clairement, le parti du ministre de l’Intérieur veut une grosse part du gâteau parce que ses militants ont le sentiment que les retombées du pouvoir ne sont plus visibles dans le parti.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*