Le personnel du bureau de l’OMS aux Comores en retraite à Mwali

Tout le personnel du bureau de l’OMS aux Comores se trouve à Mwali depuis ce mercredi pour une retraite annuelle de 5 jours. La cérémonie officielle d’ouverture s’est tenue ce jeudi en présence des représentants du gouvernement de l’ile.

image

C’est au relais de Singani que Dr SOARES DA SILVA Rosa Maria, la représente de l’OMS aux Comores  et son équipe se réuni en conclave pour des travaux de 5 jours. Une retraite qui va aider, selon Madame la représentante, le personnel à mieux se connaitre l’un et l’autre, et c’est aussi un moment important pour réfléchir en semble sur  les mois passés de l’année.
« Les retraites annuelles du staff de l’OMS très recommandées, constituent aussi l’occasion, de renforcer les liens et l’esprit d’équipe entre les membres du personnel. Et ce, en vue d’améliorer la cohésion de l’équipe, l’efficience et l’efficacité du bureau pour des résultats performants dans l’appui apporté par l’organisation aux Etats membres » précise Dr SOARES DA SILVA lors de son discours.

Le tout nouveau commissaire en charge de la santé Chambane Bacar qui représentait le gouverneur de  l’ile à montrer, dans son discours d’ouverture, la détermination des autorités de l’ile à accompagner  l’OMS  dans la mise en œuvre de ses activités. Et Chambane de souhaiter bonne séjours à l’équipe de l’OMS dans l’ile de Djumbé Fatima.
Face aux multiples défis sanitaires présents dans la région africaine de l’OMS, à la demande de changement par les peuples et à l’agenda de développement sanitaire post 2015, la nouvelle directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique a mis l’accent, selon la représentante aux Comores, sur les priorités suivantes sur lesquelles elle aimerait être jugée tout au long de son mandat en qualité de directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.
Il s’agit d’améliorer la sécurité sanitaire, renforcer les systèmes nationaux de santé, maintenir l’accent mis sur les objectifs de développement durable liée à la santé. Il s’agit également d’agir sur les déterminants sociaux de la santé et transformer le bureau régional de l’Afrique pour qu’il devienne une organisation capable de répondre aux besoins et axée sur les résultats.

Mouayad Salim

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*