Le pétrole Comorien: Réalité ou illusion?

Opinion libre: Certains tentent de justifier qu’ une des raisons principale de la dégradation du climat politique serait due à 《 l’horizon pétrole 》
Cette Affirmation ne tient pas compte de la situation mondiale des énergies pétrolières , sans cesse en baisse , malgré les crises politiques qui frappent certains pays producteurs .

Prix du baril très bas 70 dollars environ – Plusieurs raisons expliquent cette relative stabilité de prix – D’une part l’augmentation de la production Saoudienne , la contre bande dans le secteur pétrolier favorisée par le contrôle de certains gisements par des groupes rebelles et , donc qui échappent au contrôle des états – D’autre part la réduction des importations causée par l’exploitation des énergies intérieures américaines , notamment le gaz de schiste, tout ça favorise la baisse des prix du pétrole – Ces explications préliminaires étaient nécessaires, pour pouvoir appréhender la suite de l’exposé – Mais revenons au point qui nous intéresse, 《 le pétrole Comorien 》_ Si l’on se réfère sur les quelques înformations géologiques disponibles, les supposées hydrocarbures Comoriennnes , pétrole et gaz se trouveraient dans des profondeurs estimées à 2 000 mètres ce qui revient à conclure qu’ en l’état actuel du prix du baril , soit 70 dollars environ pour rappel , exploiter le pétrole Comorien reste hypothétique car ; il ne pourrait pas être compétitif en raison de cette profondeur de 2000 mètres , synonyme d’un pétrole très cher au regard du prix du marché mondial – Les perspectives à moyen termes ne permettent pas d’affirmer un renversement de tendance à la hausse – À cela s’ajoute les mesures prises dans le monde , entre autres les accords de Paris et de Rio tendant à réduire le recours aux énergies fossiles au profit des énergies de substitution, autrement dit , les énergies propres – Que voudrais- je conclure par là ? À moins d’un conflit long et important dans le monde qui viendrait perturber l’approvisionnement mondial et , qui nécessiterait un approvisionnement pétrolier hors des zones de conflit commme les Comores, le pays est loin d’exploiter son pétrole – Le Mozambique qui dispose des hydrocarbures dans des profondeurs estimées à 300 à 400 mètres n’exploite pas le sien de pétrole, ces profondeurs étant jugées trop coûteuses et pourtant moins importantes que les profondeurs Comoriennes , le Mozambique exploite à l’heure actuelle seulement du Gaz se trouvant presque sous terre – L’agitation faite à Londres le mois dernier sur l’importance des gisements Comoriens , est purement une opération commerciale menée par les sociétés détentrices d’une licence attribuée par les Comores, ces sociétés cherchant à retroceder moyennant plus-value les licences en leur possession – Déjà d’ailleurs parmis ces sociétés une d’elles est défaillante, elle n’arrive pas à honorer ses engagements financiers envers les Comores – Pour clore mon propos je voudrais dire ici à ceux qui pensent que la crise politique actuelle serait liée à l’exploitation du pétrole , peuvent attendre encore une augmentation du prix du baril pour accréditer leurs thèses consistant à parler de guerre de pétrole –

Daoud Halifa

4 commentaires sur Le pétrole Comorien: Réalité ou illusion?

  1. L’espoir fait vivre , nous voyons déjà beaucoup des Comoriens vantard ici à Paris se vanter qu’ils ont beaucoup de pétroles et que la France veut s’ immiscer dessus pour que ça soit uniquement sa filiale Totale qui puisse l’ exploiter . TRAMBO TOUT , Na ou vantera KAWOUNA HIDZOU .
    Pour l’ amour de Dieu , nous aimerons tant que ce pétrole Comoriens soit extrait et exploité pour sortir cette population de la misère et de la humiliation dans le monde entier , pas uniquement à Mayotte et que cette richesse soit partagée entre tous les Comoriens .
    Une lieur d’ espoir apparaitra enfin sur le visage de chaque Comorien , et nous verrons disparaitre tous les bidonvilles de Mayotte abritant cette population . Le retour dans leur pays se fera de leur propre gré et enfin nous pourrons respirer de l’ oxygène pure à Mayotte , les arbres ne seront plus abattus , nos forets respireront .Nos maquis trouveront à manger dans nos campagnes .

  2. En lisant rapidement le commentaire de Daoud Halifa, j’ai pu constater la mauvaise foi de certains comoriens contre leurs pays parce qu’ils sont pas d’accord avec un tel régime. Je ne sais pas où t’es parti chercher ses données pour venir convaincre ceux qui te lisent que le pétrole comorien est inexptoible.
    Nous avons du pétrole exolloitable accompagné de gisement de gaz beaucoup plus important que celui du Qatar. Je prie le bon Dieu de nous donner de vrais dirigeants qui seront à la hauteutr des enjeux le jour où nous commencerons l’exploitation. Les experts bien veillants se sont exprimés sur ce sujet et ceux qui veulent toujours voir le comorien se faire refouler partout restent dans le sceptisme

  3. Votre analyse est juste. Pour nous, le problème n’est pas de savoir quand allons nous exploiter ce pétrole ou ce gaz, car il s’agit d’un bijou de famille, l’essentiel est de savoir qu’il est là. Le problème, c’est y a t-il vraiment ce pétrole. Les compagnies en question n’ont pas encore levé le voile et ce qui alimente les bruits et les rumeurs de toute sorte. Les agitations proviennent plus des politiciens que des compagnies de pétrole

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*