Le plus haut gratte-ciel du monde construit en 90 jours ?

Impossible n’est pas chinois. Quand le building Sky City, haut de 838 mètres culminera dans la ville de Changsa, dans la province du Hunan (sud), il sera le plus haut bâtiment jamais construit par l’homme. Il dépassera alors de 10 mètres le Burj Khalifa situé à Dubaï, et dont la construction avait pris cinq ans.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Si la fin de la construction est programmée pour le mois de mars 2013, un détail interpelle : celle-ci n’a pas encore commencé. Mais cela n’inquiète pas le constructeur, Broad Sustainable Building (BSB), comme le raconte The Independent.

« L’édification du gratte-ciel va se dérouler comme prévu, à raison de cinq étages par jour », explique le vice-président de BSB. Conçu par des ingénieurs ayant participé à la construction du Burj Khalifa, Sky City sera composé à 95 % de préfabriqués, rendant possible l’assemblage des parties à un rythme effréné. De l’élaboration des éléments de l’ensemble à la pose de la dernière pierre, il est prévu sept mois.

Le bâtisseur a précisé que 83 % de l’immeuble, composé de 220 étages, seront destinés à l’habitation. Le reste comportera des bureaux, des écoles et des restaurants. Quelque 104 ascenseurs permettront de circuler.

En septembre dernier, le magazine Wired a rencontré M. Zhang Yue, fondateur de BSB. Le journal raconte que BSB s’est déjà illustré en construisant un immeuble de 30 étages en quinze jours. Le film en accéléré de cette construction a déjà été vu plus de 5 millions de fois sur YouTube (voir ci-dessous).

Selon Zhang Yue, les constructions de BSB pourraient résoudre beaucoup de problèmes. Plus sûres, plus rapides à construire, moins chères et respectueuses de l’environnement, assure-t-il. Wired explique qu’en fait, BSB est la seule entreprise à appliquer les méthodes de l’architecture low-cost aux gratte-ciel.

Wired ajoute à son article un portfolio détaillant la méthode de construction. Chaque élément est en fait prééquipé. Il ne doit plus ensuite qu’être posé et fixé. Ainsi, explique par exemple le magazine, le revêtement choisi pour le sol par le client est déjà installé en amont.

« Il faut attirer les yeux. Il faut choquer le monde », aurait l’habitude de dire Zhang Yue. Réponse en mars prochain à Changsa.

 

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*