En ce moment

Le poids de l’inimitié entre Mutsamudu et Ouani

L’histoire sur les Mutsamudiens est-elle un héritage à Ouani ?

Je le sais : Ces lignes vont me coûter quelques amitiés, m’attirer la foudre de beaucoups, dégrader mes rapports avec des professeurs que je vénère, me créer des ennemis, et par dessus entâcher mes fiançailles. Qu’ainsi soit-il !

Or, au nom de la franchise, je rennonce à tout ce qui précéde. Il faut oser sans insulté toute une ville : Les hostilités de certains jeunes Ouaniens sur ceux de Mutsamudu sont ancestrales. Oui, ils ont reçu ce mépris en héritage par des parents. N’est-ce pas que l’ont dit à Anjouan que les Ouaniens ne reçoivent pas chez eux ? Ceci n’est pas un simple slogan pour se railler gentiment d’eux. Pour preuve, un ami m’a raconté que dans cette ville il y a chaque jeudi une réunion entre les habitants. Dans cette rencontre est exclus tout Ouanien dont le père n’est pas un natif. Un autre m’a par ailleurs confié que des jeunes filles de la même région ont été défendu par leurs mère d’ aimer des hommes de la capitale sous peines d’être privé de leurs bénédictions.

En outre, il est légitime de porter à la connaissance de tout le monde ceci : Des jeunes de Ouani ont l’habitude vicieuse de malmener physiquement chez eux d’autres de Mutsamudu qui ont des relations amoureuse avec de femmes de leur localité.

C’est pour dire que l’histoire de la finale de Basket n’est que la goûte d’eau qui a fait débordé la vase.

Soyez monstrueux dans les commentaires, vous me devez bien cela.

Par Dhoulkarnayn Youssouf (Titre principal: Comores Infos)

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*