Le président Azali Assoumani donne les tendances pour réussir l’émergence

Si vous ne croyez pas à l’emergence, c’est votre problème du moment où, le président Azali Assoumani semble s’y plaire et semble y croire plus que jamais. C’est en tout cas l’impression qu’il dégage après son discours de la fête de l’indépendance au cours duquel, il a donné les points saillants susceptibles de rendre réel, son rêve d’émergence. « Je voudrais tout d’abord, face aux inquiétudes voire même au scepticisme de certains de nos compatriotes, rassurer tout le monde, afin que toutes et tous, chacun à son niveau de responsabilité, nous intégrons cet ambition dans nos réflexions et nos actions quotidiennes » a-t-il exhorté. Lors de la réception à Beit-Salam, Azali a listé plusieurs points sine qua non pour sortir le pays de la pauvreté. Il propose de s’inspirer des autres pays qui ont amorcé l’émergence en étudiant notamment leurs politiques économiques. Pour « émerger », il faut un taux de croissance de l’ordre de 4%, réduction du taux démographique, diversifier la production, exporter d’autres produits que les trois connus, investir dans l’éducation et la recherche, sécuriser le territoire, renforcer l’État et intégrer l’omc.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*