Le président Azali change de route pour ne croiser les manifestants du port

Aujourd’hui encore les employés du port de Mutsamudu ont manifesté et ils demandent au gouvernement de payer les arriérés de salaires. Actuellement à Anjouan, le président Azali a changé son itinéraire pour ne pas croiser les manifestants. 

Ce samedi 4 novembre est le deuxième jours de grève au port. L’appel des manifestants est resté sans réponse de la part du gouvernement. Azali multiple les rencontres sans parler des manifestations des salariés du port d’Anjouan. 

1 commentaire sur Le président Azali change de route pour ne croiser les manifestants du port

  1. BRAVO , COURAGE , COURAGE , NE LACHEZ RIEN , CE PAYS NE SERA JAMAIS REDRESSER TANT K’IL N Y AURA PAS DES GREVES INCESSANTS POUR RECLAMER VOTRE DU , RIEN KE LA JUSTICE .BIENTOT L’ UNION DES COMORES RENTRERA DANS UNE NOUVELLE ÉRE. EN CONTINUANT À GREVER LES MENTALITÉS DE VOS CORROMPUS AUTORITÉS CHANGERONT .
    IL EST GRAND DE RECLAMER VOS SALAIRES À VOS AUTORITÉS QUI PASSENT LEURS TEMPS
    À VOUS FAIRE UN LAVAGE DE CERVEAU EN VOUS PARLANT MATIN,MIDI,SOIR LICHI SIWA LAHA TROU MAORÉ ,EN CONTOURNANT VOS ESPRITS JUSK’A OUBLIER QUE VOUS AVEZ FAIM .
    ET PENDANT CE TEMPS ILS VIDENT LES CAISSES DE L’ ETAT ET S’ EN METTENT PLEINE LES POCHES JUSQU’ À QU’ IL N’ Y AIT RIEN POUR VOUS PAYER .
    VIVE L’ UNION DES COMORES DEMOCRATIQUE CAR MAINTENANT VOUS POUVEZ GREVER , LIBRE ET INDÉPENDANT .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*