Le président Azali, refuse actuellement de nommer la Cour Constitutionnelle

Malgré l’obligation constitutionnelle, le président Azali, refuse actuellement de nommer la Cour Constitutionnelle. Parce qu’il n’a pas envie. Pour remettre le président dans le chemin du droit, les «Experts» recommandent tout seulement de la supprimer.

cour-constitut

Il faut dire que l’alignement de l’ensemble des recommandations sur les positions d’Azali frise l’indécence. Vous devriez avoir honte messieurs les Experts de votre travail taillé sur mesure.

Vous pouvez peut-être vous réjouir d’un document qui va beaucoup plaire au président mais il n’y a ni de quoi envier, ni de quoi s’enorgueillir.

Ahmed Toyb

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*