Le Président de la Nippon Fondation à Dar-Nadjah

Le Président de la Nippon Fondation à Dar-Nadjah : éradiquer la lèpre, est l’une de ses activités
Considérant que la lèpre est une maladie endémique aux Comores et que l’île d’Anjouan est la plus touchée, le Président de la Fondation Japonaise Monsieur YOHEI SASAKAWA, accompagné de la Ministre comorienne de la santé Dr Rachid Mbarak Fatma, a effectué le samedi 21 juillet 2018, une visite de courtoisie auprès du Gouverneur de l’Île Autonome de Ndzuwani Son Excellence Dr Abdou Salami Abdou.
L’entretien a donc porté sur les voies et moyens d’éradiquer ce fléau.

Selon le Président de la Fondation, le Gouverneur étant lui-même médecin, est exceptionnel dans tous les sens du terme, a-t-il constaté. Il a une bonne perception de la gravité de la situation et il est très motivé de prendre les mesures de lutter contre ce fléau. Par ailleurs, il a ajouté que le 1er Magistrat de l’île a également montré la nécessité de lutter contre la pauvreté et améliorer aussi les conditions de vie de la population.
Ainsi, le président de la Fondation Nippone : YOHEI SASAKAWA a donc saisi cette opportunité pour sensibiliser, particulièrement la population anjouanaise, que : « la lèpre est une maladie parmi tant d’autres ; elle n’est ni une maladie héréditaire ni une malédiction divine. Il suffit de la soigner tôt pour éviter les séquelles surtout chez les enfants qui représentent une proportion importante. Et la prise en charge est gratuite », a-t-il conclu.
Rappelons que le Président, la ministre de la santé et leurs délégations respectives ont regagné Moroni le lundi 23.

Gouvernorat d’Anjouan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*