« Le Président de la République a tenu d’abord a félicité et remercié la nouvelle équipe »

CONSEIL DES MINISTRES DU 19/07/2017

Le premier conseil des ministres du gouvernement a eu lieu ce mercredi à 10h15 sous la Présidence du Chef de l’Etat Azali Assoumani, au Palais présidentiel de Beit Salam.
Monsieur Souef MOHAMED EL AMINE, et Dr RASHID MOHAMED MBARAKA FATMA ; respectivement Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie, Chargé des Comoriens de l’Etranger,  et Ministre de la Santé, de la Solidarité, de la Protection Sociale  et  de la  Promotion du Genre, absents du territoire n’ont pas assisté à ce premier conseil des ministres du second gouvernement du Président Azali Assoumani
Le Président de la République a tenu d’abord a félicité et remercié la nouvelle équipe. Il a demandé au nouveau gouvernement de se mettre au travail, en regardant attentivement les efforts faits  en une année  et de faire en sorte que le bilan de l’année 2017 soit nettement meilleur.
Le Président a demandé au gouvernement de faire en sorte que les assises nationales relatives au bilan de nos 42 ans d’indépendance se passent dans de bonnes conditions. Mais il a attiré leur attention sur le fait que ce bilan ne doit pas venir empiéter dans la mission qui est la notre, à savoir celle de faciliter le quotidien des comoriens et œuvrer pour le développement des Comores.
Nous devons alors tenir le Cap et faire  en sorte que notre pays, soit un modèle de l’émergence à l’horizon 2030. Le Chef de l’Etat a aussi insisté sur l’obligation de veiller à la cohésion et à la solidarité du peuple comorien.
Le nouveau gouvernement s’est dit prêt à relever les défis, à servir le peuple comorien et en faire en sorte que l’Union des Comores soit un pays émergent à l’horizon 2030, comme le souhaite le Président de la République. Le Conseil a pris fin à 12h35min

1 commentaire sur « Le Président de la République a tenu d’abord a félicité et remercié la nouvelle équipe »

  1. Le président Azali est loin de demeurer le president de l’émergence : il est celui du nepotisme, et en plus c’est lui même qui facilite la corruption.
    Il est vrai comme nous l’obervions tous qu’un originaire de Mitsoujé à 99 pourcent de chance qu’il ait facilement un travail où qu’il soit nommé à un poste juteux ,que celui issu d’ailleurs. pourtant ils sont tous diplômés des universités Marocains,Sénégalais,Malgaches Guinées et Nvououni…. Monsieur le Président je vous prie d’arrêter ce macquivelisme sectaire, ça fait trop, et le peuple commence à se poser des questions sur vos capacités de nous amener plus Loin, de nous émerger pour que le destin de chaque Comorien, et pas seulement celui issu de Mitsoudjé soit la réussite de ses rêves
    « Nous sommes tous de Mitsoudjé »

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*