Le Président de la République a visité les zones sinistrées

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

 

Le Président de la République a visité les zones sinistrées de la Grande- Comores

Le Président de la République Son Excellence Dr IKILILOU Dhoinine, a visité les régions sinistrées de la Grande-Comores suite aux fortes pluies qui touchent les Comores depuis deux semaines.

Accompagné de la Première Dame, du Président de l’Assemblée Nationale, des membres du Gouvernement et du Cabinet, des responsables militaires et de la protection civile, le Président de la République s’est rendu dans les zones les plus touchées, notamment la ville de Vouvouni inondée par les eaux et la boue et où des maisons et les routes ont été détruites, des objets ménagers ont été emportés.

Il pu constater sur place que le Centre Ibn Khaldoune qui accueille des orphelins a subi d’importants dégâts qui ont contraint les responsables à évacuer tous les élèves-internes vers Bandamadji-Itsandra.

Le Président de la république s’est ensuite rendu au château de distribution d’eau non loin de Vouvouni, qui a été entièrement inondé et où les travaux de déblaiement et de nettoyage sont nécessaires avant toute remise en service.

Dr IKILILOU Dhoinine et ses accompagnateurs, ont ensuite pris la route allant de Vouvouni à Mitsoudjé, qui est coupée à plusieurs endroits où des murs de soutènement ont cédé et où des troncs d’arbres et des bocs de pierre ont barré la route, en plus des grands trous par endroits.

Le Président de la République a ensuite visité Nyoumadzaha-Bambao qui a été également touchée par le débordement des deux rivières de la localité, occasionnant l’inondation de la mosquée de vendredi, de plusieurs maisons et des pertes matérielles importantes pour plusieurs familles.

A Mitsoudjé, le Chef de l’Etat s’est rendu l’hôpital inondé dont certaines toitures n’ont pas résisté à la chute des pluies. Le personnel soignant continue malgré les conditions difficiles, à prodiguer des soins aux malades qui affluent en grand nombre.

Le Président de la République a demandé aux Service des Travaux Publics de tout mettre en œuvre avec l’aide de l’Armée Nationale de Développement de procéder rapidement au remblaiement afin de permettre la circulation des biens et des personnes de reprendre aussitôt que possible.

Il faut noter qu’en plus de ces zones visitées par le Chef de l’Etat, d’autres régions sont sinistrées, notamment le Mbadjini-Est, le Dimani, le Bambao ya Dju pour la Grande Comores.

A Anjouan où les pluies diluviennes ont commencé mercredi, on a déjà enregistré plusieurs glissements de terrains à Sima, Domoni, Nganzalé et Moya. Concernant Mohéli, c’est toute l’île qui est touchée : des ponts ont cédé, des glissements de terrain ont séparé plusieurs villages, les débordements des rivières ont contraint des populations à se réfugier ailleurs.

Enfin, en raison de la persistance des intempéries la Cellule de crise installée à la Direction Générale de la Protection civile appelle la population à la prudence à tous les niveaux.


Le Président de la République a visité les zones sinistrées de la Grande- Comore


Le Président de la République Son Excellence Dr IKILILOU Dhoinine, a visité les régions sinistrées de la Grande-Comores suite aux fortes pluies qui touchent les Comores depuis deux semaines.

Accompagné de la Première Dame, du Président de l’Assemblée Nationale, des membres du Gouvernement et du Cabinet, des responsables militaires et de la protection civile, le Président de la République s’est rendu dans les zones les plus touchées, notamment la ville de Vouvouni inondée par les eaux et la boue et où des maisons et les routes ont été détruites, des objets ménagers ont été emportés.

Il pu constater sur place que le Centre Ibn Khaldoune qui accueille des orphelins a subi d’importants dégâts qui ont contraint les responsables à évacuer tous les élèves-internes vers Bandamadji-Itsandra.

Le Président de la république s’est ensuite rendu au château de distribution d’eau non loin de Vouvouni, qui a été entièrement inondé et où les travaux de déblaiement et de nettoyage sont nécessaires avant toute remise en service.

Dr IKILILOU Dhoinine et ses accompagnateurs, ont ensuite pris la route allant de Vouvouni à Mitsoudjé, qui est coupée à plusieurs endroits où des murs de soutènement ont cédé et où des troncs d’arbres et des bocs de pierre ont barré la route, en plus des grands trous par endroits.

Le Président de la République a ensuite visité Nyoumadzaha-Bambao qui a été également touchée par le débordement des deux rivières de la localité, occasionnant l’inondation de la mosquée de vendredi, de plusieurs maisons et des pertes matérielles importantes pour plusieurs familles.

A Mitsoudjé, le Chef de l’Etat s’est rendu l’hôpital inondé dont certaines toitures n’ont pas résisté à la chute des pluies. Le personnel soignant continue malgré les conditions difficiles, à prodiguer des soins aux malades qui affluent en grand nombre.

Le Président de la République a demandé aux Service des Travaux Publics de tout mettre en œuvre avec l’aide de l’Armée Nationale de Développement de procéder rapidement au remblaiement afin de permettre la circulation des biens et des personnes de reprendre aussitôt que possible.

Il faut noter qu’en plus de ces zones visitées par le Chef de l’Etat, d’autres régions sont sinistrées, notamment le Mbadjini-Est, le Dimani, le Bambao ya Dju pour la Grande Comores.

A Anjouan où les pluies diluviennes ont commencé mercredi, on a déjà enregistré plusieurs glissements de terrains à Sima, Domoni, Nganzalé et Moya. Concernant Mohéli, c’est toute l’île qui est touchée : des ponts ont cédé, des glissements de terrain ont séparé plusieurs villages, les débordements des rivières ont contraint des populations à se réfugier ailleurs.

Enfin, en raison de la persistance des intempéries la Cellule de crise installée à la Direction Générale de la Protection civile appelle la population à la prudence à tous les niveaux.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*