Le président du Conseil de la COI à l’inauguration du Centre régional de coordination opérationnelle en mer

Mahé, Seychelles, le 5 juillet 2017  – Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international de la République de Maurice et président du Conseil de la Commission de l’océan Indien (COI), Hon. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a inauguré, le 1er juillet 2017 à Mahé (Seychelles) le Centre régional de coordination opérationnelle avec le vice-président de la République des Seychelles, S.E.M. Vincent Mériton, la ministre seychelloise de l’Intérieur, Hon. Mitcy Larue, et le ministre seychellois des Pêches, Hon. Michael Benstrong. Le président du Conseil de la COI a préalablement signé l’accord entre la COI et les Seychelles portant création du CRCO.
Ce Centre, qui couvre la grande région de l’Afrique orientale et australe et océan Indien (AfOA-OI), a été mis sur pied dans le cadre des activités du programme régional de sécurité maritime (MASE) mises en œuvre par la COI sur financement de l’Union européenne.

« En accueillant ce Centre, la République des Seychelles confirme son ambition océanique, une ambition qui embrasse une vision holistique de l’économie océanique dont le prérequis est la sécurité et la sûreté en mer », a souligné le président du Conseil de la COI. Et de rappeler que « le CRCO basé aux Seychelles est complémentaire du Centre régional de fusion de l’information maritime situé à Madagascar ; et cette complémentarité participe à l’édification d’une architecture de sécurité maritime solide et ambitieuse dans la droite ligne de la Stratégie maritime intégrée de l’Union africaine à l’horizon 2050 ».

Pour l’Ambassadeur de France aux Seychelles, M. Lionel Majeste-Larouy, qui s’exprimait aussi au nom de la présidence locale de l’Union européenne, l’inauguration du CRCO est « le couronnement d’un long travail d’appropriation régionale des questions de sécurité et sûreté maritimes » et elle marque le début « d’actions qui nécessiteront l’engagement constant de tous les Etats de la région ». « L’Union européenne viendra appuyer leurs efforts et, sur ce point, elle compte sur l’action décisive et constante de la COI, de Madagascar et des Seychelles pour maintenir les belles dynamique et cohésion régionales portée par MASE », a-t-il poursuivi.
Lors de son déplacement aux Seychelles, Vishnu Lutchmeenaraidoo a également visité l’Unité anti-piraterie de la COI, qui fête sa cinquième année d’opération, et qui accueille cinq experts des Etats membres.

COI

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*