En ce moment

Le président turc juge qu’Emmanuel Macron est «en état de mort cérébrale»

Emmanuel Macron s’est attiré les
foudres de la Turquie : jugé «en état de mort cérébrale» par son
président, il est d’autre part accusé de «parrainer le terrorisme» en
Syrie par son ministre des Affaires étrangères.

Les relations diplomatiques entre la France et la Turquie, déjà très tendues, notamment depuis l’offensive turque contre les Kurdes en Syrie en octobre, et les propos controversés du président français Emmanuel Macron sur l’état de «mort cérébrale de l’OTAN [Organisation du traité de l’Atlantique nord]», se sont de nouveau détériorées les 28 et 29 novembre.

En effet, le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est violemment pris au chef d’Etat français, ce 29 novembre, qu’il a jugé en «état de mort cérébrale», à quelques jours du sommet des 70 ans de l’OTAN, les 3 et 4 décembre. La veille, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt
Cavusoglu, avait accusé le président français de «parrainer le
terrorisme» en Syrie, à la suite de l’entretien d’Emmanuel Macron avec
le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, le 28 novembre à
Paris.

En réponse à ce que l’Elysée a qualifié d’«insultes» dans un communiqué en date du 29 novembre et cité par l’AFP, l’ambassadeur de Turquie en France doit être convoqué au ministère des Affaires étrangères «pour s’expliquer».

«En état de mort cérébrale»

Reprenant les déclarations d’Emmanuel Macron sur l’OTAN, Recep Tayyip Erdogan a
ainsi déclaré lors d’un discours à Istanbul, ses propos ayant été
rapportés par l’AFP : «Je m’adresse depuis la Turquie au président
français Emmanuel Macron, et je le redirai à l’OTAN. Fais d’abord
examiner ta propre mort cérébrale.» Et d’insister : «Ces déclarations
[sur l’OTAN] ne siéent qu’à ceux dans ton genre qui sont en état de mort
cérébrale.»

Lire la suite sur : https://francais.rt.com/international/68417-president-turc-juge-emmanuel-macron-etat-mort-cerebrale

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*