En ce moment

Le projet Facilité Emploi vire au fiasco

4 millions d’euros sont mobilisés par l’AFD pour soutenir la création de l’emploi aux Comores. Une convention dite « Facilité emploi » est donc signée entre le gouvernement comorien et ladite institution. Passons les formalités.
Sauf que depuis quelques semaines, le train de vie du parti présidentiel (CRC) a repris service comme dans une période de campagne électorale. Les tournées et les meetings se multiplient dans une atmosphère purement politicienne consistant à parler au lieu d’agir.
À la place des meetings et des youyous, pourquoi ne pas organiser « des ateliers de montage de projets »?
À un moment il faut arrêter de prendre les comoriens comme des cons. La campagne dite de sensibilisation n’est rien d’autre que de la démagogie purement politicienne dans un moment où les citoyens attendent des actions et des résultats.
On ne crée pas 80000 emplois dans des meetings!

Les comoriens ont le droit de connaître la provenance du financement de ces tournées inutiles, espérant qu’une partie de l’argent prévu pour créer l’emploi n’est pas alloué aux activités d’un parti politique en quête d’une popularité.
En ce sens, on se réserve le droit de saisir la justice pour enquêter sur la gestion des comptes de la CRC qui se la coule douce, très douce!

Parti Al Qamar

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*