Le rapport de la commission parlementaire doit sortir avec des preuves irréfutables

Opinion libre: Les Assises contestées, le projet de renouvellement du mandat contesté, Azali instrumentalise la commission de l’enquête parlementaire pour essayer de parvenir à ses fins.
Un rapport circule, mais il n’est pas publié. Vous y apprendrez, car écrit noir sur blanc, que la question essentielle pour les comoriens sur la gestion des fonds de la citoyenneté économique ne fait aucunement partie des missions de la dite commission!

LES COMORIENS NE SAURONT DONC PAS CE QUI S’EST PASSE SUR CE DOSSIER.
Dhulkamal produira un rapport sur commande du pouvoir. Il tente d’ouvrir un dossier dans le dossier pour un coup politique. Sambi n’a pas détourné les fonds de la citoyenneté économique. Pour certains 200 millions de dollars. Pour d’autres 1 milliard soit 374 milliards de fc.
Il aurait reçu des émoluments de 105 millions de dollars ??? selon le rapport final de la commission parlementaire dirigée par Dhulkamal pour avoir mis en place le mécanisme de la citoyenneté. Kiwan en aurait 29 millions. Mais le rapport ne dit pas qui leur a donner ce magot. Seulement quand on lit entre les lignes on comprend que c est l’État des Émirats arabes unis qui serait impliqué dans ce scandale. Il ne donne pas non plus de détails qui permettent de penser à un début de matérialité de preuve.
Heureusement qu on apprend aussi que les parlementaires enquêteurs ont pris la précaution d’enregistrer en audio les témoignages ou de consigner des preuves écrites.
Nous attendons ce moment où les preuves seront mises en parallèle de ce rapport.Toute autre forme sera manipulation.
Les comoriens attendent avant tout autre chose de savoir combien le programme de la CE a généré comme manne financière et comment celle-ci a été utilisée.

La ligue de défense de futures victimes du rapport final sur la nationalité économique

Ahmed Bourhane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*