Le riz chinois composé de plastique est-il vraiment aux Comores?

Opinion libre

Des rumeurs persistantes font état de la présence aux Comores d’un riz chinois que l’on soupçonne comme étant plastique ou du moins mélangé .
Une fois mis dans l’eau , disent ceux qui en ont eu à faire à ce riz , sa décomposition s’en suit et des morceaux plastiques apparaissent en surface , informé, l’Onicor a entrepris des investigations pour identifier l’importateur du produit.

Il faut saluer la prise de conscience des dirigeants qui tentent tant bien que mal de  remédier le laisser aller régnant dans l’importation des produits alimentaires , notamment les produits  carnés . Des quantités importantes d »ailes de poulets ont fini  dans les décharges à ordures , que malheureusement , aussitôt déposés , sont récupérés par les nécessiteux en quête d’un casse-croûte .

Les aliments importés aux Comores obéissent rarement les normes convenables pour êtres consommables.

La raison du laisser aller réside sur la légèreté des agents chargés de veiller sur la sécurité de nos aliments , faciles à  soudoyer et surtout inconscients et insouciants .

Il y a lieu d’accentuer l’effort , pour limiter les AVC qui touchent bon nombres  de nos citoyens de tout âge  et de toute catégorie sociale .

Daoud Halifa 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*