Le torchon brûle entre Ikililou Dhoinine et les Notables

Un rassemblement qui s’est tenu à Mitsamihouli a réuni plus 500 notables venant des quatre coins de la grande Comore.  Les notables veulent le licenciement de Hamada Madi Boléro.  Ils menacent de boycotter  toutes les cérémonies officielles où ils seront invités par le régime, si le président Ikililou garde à Beit Salam le directeur de cabinet, Hamada Madi boléro.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Dans son discours Said Hassane Said Hachim a précisé « Je tiens à rappeler qu’on n’est pas en conflit ouvert avec Boléro, mais plutôt le président Ikililou Dhoinine ». « Vous ne pouvez conduire un pays comme si vous gérez une boutique ou une entreprise familiale. Il y a des principes régaliens. Et c’est cela ce que nous défendons » a-t-il rajouté.

Les notables de Ngazidja veulent la tête de Hamada Madi Boléro pour avoir accusé de séparatiste ancien président du conseil de gouvernement des Comores sous l’autonomie interne, Said Mohamed Cheikh.

Photo: LGCD
Photo: LGDC

3 commentaires sur Le torchon brûle entre Ikililou Dhoinine et les Notables

  1. Mr MOMO!D’accord la pratique africaine oblige la notabilité de s’ingérer dans les choix des élus,notamment le Président de la République,c’est comme si cette notabilité constitue en elle seule la majorité qui a porté le Président au pouvoir.Le cas de notre pays,C’est toujours la notabilité de la Gde Comore qui dicte sa loi anti-démocratique;et les autres:Mayotte,Anjouan et Mohéli?

  2. C’est vrai monsieur Said HOUMADI IKI est élu président pour cinq ans ,mais le choix démocratique du peuple se heurte avec la pression de la notabilité , c’est une pratique africaine qu’on ne peut pas balayer d’un revers des mains .Je ne sais pas si IKI a fait le bon choix en intégrant Boléro dans son cabinet. C’est un petit caillou dans ses chaussures qui va trainer comme un boulet et empêcher Iki à ne pas terminer son mandat avec sérénité .La fragmentation de notre pays en iles complique beaucoup plus le fonctionnement de notre piteuse constitution , on croyait régler le problème séparatiste en créant la tournante , je crois que les fameux accords de Fomboni de 2001 ne font qu’enfoncer les Comores dans un abîme sans fond .

  3. Oh!Nous avons un pays avec un président élu pendant 5 ans:c’est le Dr IKILILOU.Ce Docteur a des frères et soeurs de me^me lait.Il peut choisir parmi eux pour confier son cabinet.Il a choisi Bolero.Où est le mal? Ce n’est pas aux notables de la Gde Comore de dicter au Président ce qu’il doit faire pour bien mener sa politique quinquennal.Oh! Où sommes-nous? En foret ou en mer?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*