Le torchon brûle entre le gouvernorat de ngazidja et le gouvernement centrale

Le secrétaire général du gouvernement refuse catégoriquement les nominations du gouverneure de la grande comores. Déjà les premières nominations de Mme Mhoudine Sitty farouata ont posé d’énormes problèmes. Elle a nommé son secrétaire général ( son cousin ) et ses conseillers sans préalablement chercher l’avis du navire de la mouvance présidentielle. Ce qui n’a pas plu aux tenors de ce clan.

Après avoir aussi nommé son TP ( trésorier payeur ), Idaroussi Hamadi a intervenu pour stopper cette hémorragie. Il exige que tout directeur nommé par l’ancien gouvernorat soit maintenu pendant un ceratin moment. Pour l’instant, aucun d’eux n’a souhaité donner d’amples explications.

Une vide juridique s’est installée depuis le 6 août dernier. La gouverneure veut en sa possession les directions régionales en attendant la loi organique qui viendra clarifier les pouvoirs et les limites de chaque gouverneur.
Ce qui n’est pas vu d’un bon œil par Beit-salam.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*