En ce moment

Le tribunal de première instance a demandé l’ANRTIC de stopper l’augmentation des tarifs

Le tribunal de première instance a sommé l’ANRTIC de faire marche arrière. L’ANRTIC appelle les opérateurs à se conformer de cette décision. Donc, plus d’augmentation des tarifs de communication.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*