Le voile se lève sur la violence dans les familles aux Comores

lacomorienneA Moroni, une formation organisée par l’ONG Hifadhui sur le thème de «  la violence intrafamiliale : intervention et médiation » a eu lieu samedi dernier. L’ong  a invité un chercheur de l’université de la Réunion pour assurer la formation de ses membres sur cette question de la violence au sein de la famille, l’anthropologue  français Malbert-thierry a ainsi assuré l’animation de cette formation.

Pendant son intervention le professeur Malbert-Thierry a montré que « la violence commence tout d’abord dans la famille et elle vient de l’incompréhension des systèmes matrilinéaire et patrilinéaire ». Il a aussi insisté que pour résoudre les problèmes dans la famille il faut bien un médiateur.  Ali Mohamed Rahamatou Goulam président de l’ong Hifadhui, formation est  « une opportunité pour les membres du bureau dans la mesure où chacun sera en mesure de lutter contre ce fléau qui ne cesse de gagner du terrain ». L’ong  , Hifadhui compte marquer l’événement par une semaine de mobilisation autour du thème : “mobilisons –nous contre la violence faite aux femmes et aux enfants”. “Nous allons organiser, à cette occasion, une caravane de sensibilisation dans trois régions, dont Mitsamihuli , Hambu et Mbadjini et une conférence débat sur la violence dans le milieu scolaire : causes et conséquences”, a fait savoir l’ong et de continuer la mobilisation le 8 mars journée internationale de la femme avec la mise place d’une ligne verte dont le numéro sera 460 .

Ainsi le tabou de la violence dans la famille tombe et le combat continue pour combattre ce fléau qui a gagné du terrain dans notre pays ou la coutume et la culture du silence avaient caché ce fléau dangereux.

Misam / Comores infos

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*