L’émergence de l’Imam commence à endetter le pays.

On a appris hier suite à un communiqué de l’ambassade d’Arabie Saoudite accrédité à Moroni qu’un prêt  de 6 milliards 375 millions de nos francs est octroyé par le Fonds saoudien pour le développement pour  financer  les  travaux de réhabilitation des routes.  
L’objectif ARI c’est d’appuyer la politique de l’Imam  sur sa propagande de l’ émergence à l’horizon 2030, j’espère que celui qui succèdera  Imam  en 2021 fera le nécessaire d’alléger ses dégâts  qui constitue un déséquilibre depuis notre indépendance…
Fahmy Thabit, ancien président de l’Union des chambres de commerce

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*