L’équipe des Comores de football risque de déclarer forfait avant le match contre le Kenya

Amir Abdou,sélectionneur et Ahamada Jamabay
Amir Abdou,sélectionneur et Ahamada Jamabay

L’équipe des Comores de football risque de ne pas participer au premier match préliminaire de la Coupe d’Afrique des Nations  (CAN 2015) qui se déroulera à Nairobi ce dimanche 18 mai.  Selon la Fédération comorienne de football, la situation est tellement confuse qu’à quelques jours du début de cette compétition, les Cœlacanthes traînent encore les pas à Moroni, par manque des moyens financiers. Les Cœlacanthes des Comores devraient être à Nairobi ce mercredi, selon une source de Comores infos.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

L’élimination de l’équipe nationale pourrait se faire faute d’argent. En effet la fédération nationale de football n’a toujours pas les 78 millions fc pour financer le voyage de l’équipe et assurer l’organisation du deuxième match du mois de juin prochain.

Selon Mariata Abdou, secrétaire générale de la fédération Comorienne de football « Certains joueurs sélectionnés devraient jouer à Nairobi et puis aller en Europe pour jouer dans leurs équipes respectives selon leur championnat. Et par la suite revenir aux Comores dans le cadre du deuxième » déclare t-elle.

Le gouvernement doit absolument aider les Cœlacanthes des Comores pour éviter une élimination qui risque de ternir l’image de pays. Certes Mamadou, vice président et Hamadi Madi Boléro peuvent se remplir les poches mais quand il s’agit d’une cause nationale, le gouvernement crie que les caisses sont vides.

4 commentaires sur L’équipe des Comores de football risque de déclarer forfait avant le match contre le Kenya

  1. donner nous plus de précision sur ce forfait .car la on comprend pas .la il s agit d’un pays et non une ville .qui est en jeux. svp réagissez vous vite avant que sa soit trop tard.merci

  2. Les beaux discours de nos autorités pour galvaniser la nation comorienne mais décaisser une somme d’argent pour aider nos joueurs et sauver l’honneur des Comores est une chose impossible à faire.ON va nous bassiner un discours creux et démagogique que le temps est dur ,on est dans une période de vache maigre , les Comores sont très surveillés par nos créanciers ( FMI, CLUB DE PARIS , BANQUE MONDIALE),le comorien s’en tape une chose est sûre le pays est dirigé depuis des années par la pègre et on se demande si notre indépendance a du sens, c’est toujours un clan qui gouverne et c’est le peuple qui souffre . Vive la période de l’autonomie interne et vive les toubabs ,on avait au moins la lumière pas le délestage d’aujourd’hui .

  3. vanou hakika ngaridjouwawo wouya ye sirikali yilemewa randzi hale ye vanou ngari dazawo hata ndi nguebidiyo rirohe ze roukou dingohi ri lamhe
    randisse ze manifestation dingohi ba tsihaki hata zendrogowo zivirawo harimoi yentsi yahatrou

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*