Les 3 gouverneurs à Beit Salam

Les 3  gouverneurs des îles ont été reçus en audience ce jeudi 25 août par le Président de la République. Le Chef de l’Etat a parlé d’une rencontre  politique qui doit être formalisée dans un cadre de concertation. Ceci dans un souci d’éviter les conflits inutiles qui ont plombés le fonctionnement normal de l’Etat dans le passé. Le Chef de l’Etat souhaite un discours de franchise entre lui et les gouverneurs.
Les gouverneurs pour leur part, ont salué l’initiative du Président de la République et affichent leur disposition à l’accompagner. Ils ont soulevé un certain nombre de sujets qu’ils disent sensibles, notamment ceux  concernant les préfets et le fonctionnement des Communes.

Le Président de la République a dit comprendre les inquiétudes des Gouverneurs au sujet des préfets et a donné instruction pour que cela soit pris en compte par le gouvernement. S’agissant des difficultés de fonctionnement des Communes,  le Président de la République a annoncé que cela sera pris en compte et budgétisé dans la Loi de Finances 2017. Le Président a aussi annoncé la systématisation de réunions de travail entre les ministres de l’Union et leurs homologues des îles pour des raisons  d’efficacité.


Beit Salam

4 commentaires sur Les 3 gouverneurs à Beit Salam

  1. mettez-vous au travail,les dialogues,les concertations,on en a marre.
    On veut un vrai changement.Comment peut-on expliquer que depuis la mort du feu président AHMED ABDALLAH ABDEREMAN,les Comores manquent de l’énergie électriques et des routes?
    Donc,on a des questions pertinentes qui ne cessent de nous mettre en cause par rapport au fonctionnement des différents gouvernements précédents.
    Car ce qui fait développer un pays,quel qu’il soit,c’est l’énergie en générale et les routes.
    Quant à moi,je suis pessimiste du gouvernement en place,car le chef exécutif a déjà brigué ce pays,mais en vain.
    Beaucoup d’entre nous,a peur de venir investir et développer dans ce beau pays,à cause de deux facteurs que j’ai soulignés ci-dessus.
    ça fait vingt sept ans que le feu président AHMED ABDALLAH ABDEREMAN est décédé et que les Comores n’ont pas d’électricité,ni route.
    Qu’Allah lui préserve et accorde le paradis Incha’allah amen.
    Car c’est le seul et unique dirigeant qui avait souci de ce pays.
    Honte aux différents responsables politiques qui nous ont gouverné depuis la mort du président AHMED ABDALLAH ABDEREMAN,jusqu’aux nos jours.
    Nous,comoriennes,comoriens,avons l’esprit court,il suffit que ces mêmes personnes se présentent à des élections,que soit locale,régionale ou présidentielle, qu’on s’empresse d’aller dans les urnes pour leur donner nos voix.
    En guise de conclusion,il nous faut une nouvelle génération pour bâtir notre beau pays.

  2. La route sera longue pour faire développer le pays mais je suis convaincu que vous y arriverais.
    M.HASSANI HAMADI et M.AZALI, je place mes espoirs surtout en vous. Les Comores est une Archipel possèdant d’énormes ressources, à nous de les exploiter à bon escient.

    Courage, vos mandats viennent à peine de débuter, ne nous décevez pas et surtout n’ecoutez pas les ragots négatifs, avancez dans vos chantiers et apportez nous un Comores nouveau.

  3. Du courage Monsieur Le Président .Seules les rencontres et les réunions de travail qui peuvent donner un issue favorable au développement d’un pays insulaire comme le notre .Mr LE PRESIDENT . Il faudrait penser aux dix ans de cessation de l’ile comorienne d’ANJOUAN. Merci

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*