En ce moment

Les 4 enfants d’une femme comorienne résidant à Lyon sont enlevés

France. Cette maman espère qu’en associant HaYba à ses recherches, la solidarité et le dynamisme des Amis de HaYba de France hâtera les retrouvailles avec ses enfants. Une jeune femme résidant à Lyon est séparée de ses 4 enfants (Shayma, Yazid, Idris & Maryam) depuis plus de 2 ans . Ils ont été enlevés par leur père Mr GROHS Mathieu Lucien Gabriel alias Moussa Abouyazid du site Alrizq formateur en e-commerce selon l’éthique musulmane.
Deux années que cette maman n’a pas eu de nouvelles de ses enfants dont la dernière est malade et nécessite des soins réguliers et particuliers.
Après la fuite de son ex mari (conjoint car il n’ont pas fait de mariage civil), elle a publié les photos de ses enfants et de son ex-conjoint pour les retrouver mais en vain.
C’est alors qu’il a nié les faits dans un communiqué sur sa page Facebook en disant être dans son droit, que sa compagne était une menteuse ayant fait de grands péchés et qu’il allait même la poursuivre en justice pour calomnie.
Mais bien sûr il n’a rien fait, il est resté caché et reste caché jusqu’à présent.
Des plaintes ont été déposées auprès de la police et du Procureur de la République. La maman a aussi contacté des associations d’aide aux victimes.
Après plus d’un an, une enquête a été enfin ouverte. Le Procureur ainsi que la police ont donné l’accord pour qu’ils soient sur la liste des personnes recherchées mais jusqu’à ce jour il n’y a pas de nouvelles.
Cette maman courage ne renonce pas pour autant et continue de se battre sans relâche. Elle a écrit au ministère de l’Europe et des affaires étrangères, à la direction de la protection des mineurs et au juge des affaires familiales. Mais malheureusement, son dossier n’avance pas et les années passent. Pour toute reponse, le coup de téléphone de la rédactrice du ministère après réception du courrier pour demander « où en était l’affaire, si elle avait eu des nouvelles de ses enfants ou si elle avait une idée de leur localisation ».

La maman est aujourd’hui dans le désarroi total. Elle ne comprend pas pourquoi, avec tous les éléments qu’elle a pu fournir (noms de ses sites, page Facebook, adresse de la mère du père des enfants…), les recherches n’avancent pas.

« On m’a prévenu que ce genre d’affaires étaient longues à éclaircir mais cela fait quand même 2 ans, 2 longues années que l’on m’a arraché lâchement mes enfants, que je ne les vois pas, que je ne les entends pas, 2 ans qu’on me prive d’eux injustement et que personne ne prend la peine de faire un peu plus de recherches alors que leur père vit sa vie comme si de rien n’était, continue de faire ses formations via internet et de publier sur ses réseaux. Il continue à tromper les gens, à se faire passer pour le bon frère musulman alors qu’il n’en est rien. Allant jusqu’à me demander de le défendre quand certains ont commencé à le démasquer.
Je cherche seule partout depuis 2ans mais en vain, et malheureusement je ne suis pas la police, je n’ai pas de détective privé il y a des choses qui seraient très simples pour eux mais qui pour moi même me sont impossibles.
Aidez moi à trouver mes enfants regardez ses photos et prevenez moi si jamais vous pensez les avoir vus, ou vous les voyez car je suis sûre qu’ ils ont certainement été vus quelque part, si ce n’est pas les enfants, leur père ou tous ensemble.
Mes enfants n’ont rien demandé. Ils étaient heureux de voyager, de revoir la famille, des enfants qui pensaient revoir leur mère au lendemain et une mère qui pensait revoir ses enfants le lendemain, puis on lui dit la semaine d’après, puis le mois d’après et c’est ainsi que ce Monsieur m’a fait croire qu’on allait déménager dans un autre pays tous ensemble, alors qu’il savait ce qu’il faisait, il avait prévu les choses autrement. »

Si vous voulez apporter votre aide à cette maman, contactez la sur Instagram « Oumshaymaryam »
Ou sur son Blog : unebrisedebonheur@gmail.com »

HaYba FM la Radio Moronienne du Monde.

Voir aussi :

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*