Les agents des îles peuvent continuer le travail sans paie ?

Les gouverneurs d’Anjouan et de la Grande Comores continuent de dénoncer le changement de constitution et estiment ne pas en reconnaitre les conséquences. Toutefois, dans la pratique, malgré cette position assumée dès le début, les choses peuvent se révéler encore plus insoutenables. En effet, l’Union a depuis quelques jours demandés que les îles envoient leurs fichiers Gise portant les agents qui travaillent pour les îles.

Cette doléance est restée sans suite comme nous pouvions le présager. Une question se pose par conséquent, au vue des derniers événements qui font état d’un gel des salaires des fonctionnaires insulaires, jusqu’à quand les gouverneurs vont-ils tenir ? Peuvent-ils tenir deux, trois, quatre mois sans être payés ? Qu’en est-il des travailleurs, vont-ils résister ? Une chose est certaine, c’est un combat de résistance qui semble perdu d’avance parce qu’on imagine mal les agents des îles continuer à travailler sans rien recevoir en retour.

2 commentaires sur Les agents des îles peuvent continuer le travail sans paie ?

  1. Les iles n’ont jamais eu leur autonomie financière. A tort ou à raison?
    Le Trésor autonome des iles a facilité le séparatisme de Mohamed BACAR. Sous prétexte de mutualiser la gestion des finances des iles, les gouverneurs ont admis l’étatisation de leurs finances. Ils ont eu tort. Ils sont certes ordonnateurs. Mais, pas comptables. En revanche, Le Ministre des Finances est Ordonnateur. Et également comptable. C’est une exception. Mais, elle est en faveur de l’Etat.
    Le jacobinisme actuel(Moroni, seul lieu d’exercice du pouvoir) génère des abus. Tel celui d’aujourd’hui. Cependant, les fonctionnaires sont protégés par leurs statuts. Ils toucheront tot ou tard leur salaire.

Répondre à Mboreha Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*