Les Anjouanais regrettent le comportement violent de Moustoidrane

Le vice président Moustadrane Abdou, par cette énième sortie, nous prouve davantage qu’il n’ est ni plus ni moins qu’un homme indigne des fonctions qu’il occupe au sein du gouvernement comorien. Et je pèse bien mes mots. Il s’exprime comme un animateur de la triste célèbre radio Mille collines de Rwanda durant la période qui a précédé et pendant le génocide de 1994. Comme dit un adage de chez nous,  » Houdzanayi tsihouvendza ».

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

En tant que Comorien d’Anjouan, je presente mes  excuses au peuple comorien à  cause de la bassesse intellectuelle et la vulgarité de cet homme qui est censé nous représenter. On est dans un pays démocratique monsieur le vicieux et non le vice. Nul ne peut prétendre menacer des autorités,des fonctionnaires et faire l’apologie du recours à la violence. Vous feriez mieux d’arrêter de jouer ce jeu dangereux d’incitation à la haine car demain les évènements vous rattraperont.

Le plus grave, c’est que vous semblez n’ avoir pas écouter le meeting tenu à Dari Nadjah ou le positionnement des Comoriens d’Anjouan est aussi claire comme de l’eau de roche.

Mais hélas étant réduit à un chantre de la haine, on vous appelle pour vous dire de répondre sans même connaître la nature des propos tenus à Anjouan, d’où l’incohérence  abyssale qui caractérise votre intervention totalement déconnectée.

Monsieur le Président de la République si rien n’est fait pour mettre fin aux propos  irresponsbles de votre vice-président, il finira par prononcer la fameuse et triste célèbre phrase de la radio Mille collines  » tuez tous les cafards » et de surcroît nous pousser vers le chaos.

Prenez vos responsabilités.

Soilihi Kays

2 commentaires sur Les Anjouanais regrettent le comportement violent de Moustoidrane

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*