Les banderoles à Mohéli qui mettent en colère le gouvernement

Dans son domicile, un jeune homme a affiché plusieurs banderoles mais les autorités ont décidé d’envoyer la gendarmerie nationale sans autorisation de la justice pour arracher les banderoles. Aboul Khair se dit très choqué de la violence de son domicile par la gendarmerie en son absence et sans mandat.

Dans une publication sur les réseaux sociaux, Aboul Khair rassure ses amis qu’il ne baissera pas les bras face à la dictature imposée par le pouvoir en place.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*