Les Comores à la Conférence de Doha : concentrons nos efforts pour sauver l’humanité, et notre planète unique

 

Allocution de Son Excellence E. Dr. FOUAD MOHADJI Vice – Président de l’Union des Comores.

 » En effet, les risques particulièrement catastrophiques liés aux bouleversements climatiques, se précisent, tandis que les chances de les éviter s’amenuisent jour après jour.
Et à ce titre, je voudrais remercier toutes les institutions qui travaillent incessamment à la veille scientifique sur le thème qui nous réunit aujourd’hui et qui nous permettent de prendre conscience, si besoin est, du danger qui nous guette. Les conclusions qui en émanent appellent les Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique et au Protocole de Kyoto à faire preuve d’une plus forte ambition dans l’effort collectif de réduction des émissions.  »

 » Pour les Pays en développement, la priorité doit se traduire par la mise en oeuvre de mesures d’adaptation appropriées. Ceci est particulièrement vrai pour les États Insulaires, tels que l’Union des Comores, considéré par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) comme étant l’un des plus vulnérables aux impacts du changement climatique.  »
Source : ONU

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*