»les Comores avaient été prévenus » Ministre français de sport. QUI CACHE QUOI?

CaptureDans une émission televisée de notre confrère (ORTC), ils ont invité le ministre de l’intérieur porte parole du gouvernement M. Houmedi Mseidie et le Directeur de cabinet du chef de l’État chargé de défense, Hamad Mmadi Bolero, dans son intervention il a plusieurs fois répété cette phrase:  » l’acte est suffisamment grave « , tout en lisant l’article 3 de la charte violé, selon lui par la France. Article 3: Adhésion de Mayotte: la demande l’adhésion de Mayotte en tant que membre du Comité International des Jeux a été accordée, par résolution spéciale, en avril 2006.
« Cette adhésion de Mayotte est soumise au respect des conditions suivantes :
– Mayotte participe aux réunions de toutes les instances du CIJ sans droit de vote et avec voix consultative,
– En toute occasion et cérémonie nécessitant l’utilisation d’un drapeau, elle utilisera celui des Jeux et n’abordera aucun symbole de l’État Français (hymne et drapeau) ».
dans son intervention Bolero a encore montré la gravité de cet acte,  »la France a violé la proposition formuler par le président français à l’époque Jacques Chirac dont il était le pionnier de cette proposition accepté par les Comores et les autres pays membres de la CIJ.
retenez bien une chose, le président de (HCP) haut conseil paritaire a annoncé ici que 2 jours avant son derniers voyages à Paris il a reçu un appel téléphonique du préfet de Mayotte lui signifiant que, le Premier ministre français Manuel Vals voudrait lui rencontré dès qu’il est à Paris. le lendemain c’est-à-dire 24h avant son départ il a reçu encore un appel de l’Ambassadeur de France à Moroni lui signifiant les mêmes propos, à ton arrivée à Paris le Premier ministre voudrait te voir. selon toujours Dir CAB, il lui a demandé Robby JUD , pour quel sujet Vals voudrait me rencontre?. le diplomate lui a répondu peut-être une affaire de sport et Mayotte…….
en tant que journaliste je crois qu’il y’a des zones d’hombre dans cette affaire
Les comoriens attendent avec impatience le face caché de cet histoire.
pourquoi Bolero n’a jamais parlé de ce sujet après son retour de Paris?
pourquoi le ministre français du sport Patrick canner dit haut et fort que les Comores étaient prévenues de cette décision?
Je vous fait part la question posée par le journaliste et la réponse de Patrick Canner:
– »ce dispositif inattendu du défilé, avec Mayotte juste derrière le drapeau français, vous l’aviez validé ?.
-Bien sûr ! Le sujet avait déjà été évoqué entre les ministres de l’océan Indien. Ce n’était pas une surprise pour les Comores qui avaient été prévenus. Leur départ, aussi, me semble avoir été prévu. Et je le regrette. Je ne peux accepter que les sportifs deviennent les variables d’ajustement d’éventuelles difficultés diplomatiques. fin de citation.

MOHAMED ABDOU HASSANI ORTEGA

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*