Les Comores commencent à intéresser les voyagistes

On peut désormais trouver des billets aller/ retour à partir de 400 euros au départ d’Europe. Cela voudrait-il dire que nous sommes devenus un pays attractif ?

Si oui alors les dirigeants devraient rapidement mettre en place des mécanismes de prêt permettant aux Comoriens de mettre leurs maisons aux normes de décence convenables en vue d’accueillir ce qui semble être un nouveau départ sur le plan touristique.

Si l’on suppose que près de 20 milles maisons peuvent répondre à des critères d’habitation acceptables avec une valeur locative de 50 euros minimale/jour ,faîtes le compte , cela permettrait de dégager un pouvoir d’achat conséquent et par ricochet une relance du bâtiment, ainsi l’adage qui veut que quand le bâtiment va tout va .

Comment financer tout ça ? La suggestion repose sur l’idée de mettre en place un fond de garantie à la Banque centrale, ce fond inteviendrait en cas de défaillance des emprunteurs, les maisons concernées sont mises en gage, le risque de paiement seront mineurs dès lors que les revenus provenant des locations éventuelles sont domiciliés auprès des organismes prêteurs .

L’Etat devrait donc encourager une telle initiative pour faire fructifier ces investissements dormants que sont nos maisons du grand-mariage fermées car souvent le propriétaire est hors du territoire.

Daoud Halifa, opérateur économique

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*